Saturday, October 30, 2010

James Gandolfini talks about Kristen with ABC

James Gandolfini parle de Kristen avec ABC



It stars Kristen Stewart but is a far cry from her teen romance "Twilight" movies, and for adult audiences heading to see "Welcome to the Rileys" when it debuts in theaters on Friday, that may be a good thing.

In a moviegoing era when producers are aiming big-budget fare mostly at teen audiences, adults are finding two few dramas dealing with topics more familiar to them than falling in love with vampires. In fact, that is what drew co-stars James Gandolfini and Melissa Leo to the dark film drama.

"I loved that grown-up love story on the page, and I loved that (director) Jake Scott wanted me so much for it when it was so different," Leo told Reuters in a joint interview with Gandolfini.

For his part, "Welcome to the Rileys" gave Gandolfini -- the former, angry mob boss Tony Soprano of "The Sopranos" fame -- a chance to delve into a character who is more concerned with doing right, than wrong.

"There's just a simplicity to the movie," he said. "I spent a lot of years screaming and yelling, and this is different."

"Welcome to the Rileys" stars Gandolfini and Leo as an emotionally distant couple whose teenage daughter loses her life in a car accident. Her death causes Leo's character, Lois Riley, to become deeply depressed and afraid to leave home.

In response, Gandolfini's Doug Riley grows ever more distant, eventually deciding it's better to stay away from Lois. When he befriends a 17 year-old stripper on business trip to New Orleans, Doug decides to bring the teen into his house with Lois, and the girl's presence sparks a return to some sort of normalcy for the Riley's relationship. Leo, who was Oscar-nominated for her lead actress role in 2008 drama "Frozen River," said what lured her into the role of grieving mother and wife Lois Riley was the chance to play a woman whose emotions are bundled up inside, even though they are quite ready to burst out.

"I've always played different kinds of women but their is a lot more movement in them than in Lois. Her emotions are so repressed and internal," she said.

The movie has played at film festivals throughout 2010 to mixed critical reviews, but now audiences get their chance to see it and decide for themselves whether they like it.

And while many of the 20 year-old Stewart's mostly young "Twilight" fans may not turn out, it just may be she gains some new followers among older adults.

Gandolfini, for one, is impressed.

"I thought it ('Rileys') was an interesting choice for her," he said. "She wants to do certain things as an actress on the screen, and that's nice. When I was 21, I had no clue about anything...She's a smart young lady and that's nice to see."
Kristen Stewart joue dedans [WTTR], mais il est très loin de la romance adolescente des films Twilight, et c'est une bonne chose pour le public adulte qui va voir Welcome to the Rileys lors de sa sortie ce Vendredi.

Dans une ère de production de film où les producteurs doivent faire des prix à gros-budget pour le public adolescent, les adultes trouvent deux-trois drames qui parlent de sujets plus familiers que tomber amoureux de vampire. En fait, c'est ce qui a amené les co-stars James Gandolfini et Melissa Leo aux films de sombre drame.

"J'ai adorée cette histoire d'amour de grandes personnes sur la page, et j'ai adoré le fait que (le directeur) Jake Scott me voulait autant pour le faire lorsque c'était si différent," Leo dit à Reuters dans une interview jointe à Gandolfini.

De son côté, Welcome to the Rileys a donné à Gandolfini - l'ancien caïd Tony Soprano dans Les Soprano - une chance de rentrer dans un personnage qui est plus concerné par faire le bien, que faire le mal.

"Il y a juste une simplicité dans le film," dit-il. "J'ai passé beaucoup d'années à crier et hurler, et c'est différent."

"Welcome to the Rileys" fait tourné Gandolfini et Leo en un couple disant émotionellement dont la fille ado perd la vie dans un accident de voiture. Sa mort cause au personnage de Leo, Lois Riley, une grande dépression et la peur de quitter sa maison.

En retour, le Doug Riley de Gandolfini devient de plus en plus distant, et décide un jour qu'il est préférable qu"il s'éloigne de Lois. Quand il rencontre une strip-teaseuse de 17 ans pendant un voyage de travail à la Nouvelle Orléans, Doug décide de ramené l'ado dans sa maison avec Lois, et la présence de la fille fait briller en quelque sorte un retour à la normalité dans la relation des Riley.

Leo, qui a été nominée aux Oscars pour son rôle d'actrice principale dans le drame de 2008 "Frozen River," a dit que ce qui l'a attirée dans ce rôle de mère en deuil et d'épouse Lois Riley était la chance de jouer une femme dont les sentiments sont attachés à l’intérieur d'elle-même, même s'ils sont prêts à éclater.

"J'ai toujours joué différentes sortes de femmes mais il y a beaucoup plus de mouvement en elles qu'en Lois. Ses émotions sont tellement réprimées et internes," dit-elle.

Le film a été joué à des festivals de films à travers 2010 et mixé des revues de critiques, mais maintenant les audiences ont leur chance pour aller le voir et décider eux-mêmes si ils l'aiment.

Et alors que beaucoup des jeunes fans de Stewart, agée de 20 ans, ne puissent pas aller le voir, elle pourrait gagner des suiveurs parmi les adultes un peu plus vieux.

Gandolfini, pour une fois, est impressionné.

"Je croyais qu'il ('Rileys') était un choix intéressant pour elle," dit-il. "Elle veut faire certaines choses en tant qu'actrice à l'écran, et c'est cool. Quand j'avais 21 ans, je n'avais aucune idée à propos de rien... C'est une jeune femme intelligent et c'est bon à voir."


Source - Via