Sunday, July 31, 2011

Bill Condon talks about Kristen

Bill Condon parle de Kristen

Q: About the honeymoon scene, I noticed of course the humor in that. Why did you guys choose to do it that way and how did that decision come about?

Bill: About being funny when she’s getting ready? It just felt like it was human. It was like, again, making everything as real as possible, and it’s like anybody in that moment when it’s like “Oh my God, it’s about to happen”, it’s one thing it’s gonna happen this night. God, it’s Bella, after all this time. And it’s a vampire, you know? But now is the moment and is just about making it as relatable as possible. Like, what do you do? You just try to control it in any way you possibly can. You know, you brush your teeth for the tenth time and do all those things to make yourself think that you’re ready, which of course you can’t do. And then the way we cut it it was just like a lot of jump cuts to make it like she’s sort of this nervous jangly thing. You know the way Kristen goes? (taps fingers impatiently on table, everyone laughs) that was the rhythm of it, you know? We matched that with the way we presented it.

Q: You are obviously a very experienced director, and the cast goes from everyone like first timers, to people like Kristen and Michael Sheen that have been in dozens of films. Is there anything that any of the actors specifically taught you and that you came away with thinking that you didn’t have that information or that knowledge before?

Bill: Oh, God yes, totally. And you know I’m experienced but still, I’ve been on one half of the sets that Kristen’s been on, or maybe a third, you know what I mean? And don’t even think about Michael Sheen so yeah, I mean you’re always learning on movies, absolutely. But specifically here obviously these actors all know their characters so well, but you take somebody like Kristen, she’s going to be directing movies before long. She just knows everything about the process – everything. And she just knows “Oh my God, I should lift my eyes up just a quarter of an inch next time” and things like that. She’s an amazing collaborator where it’s like, and if you explain “Ok this feels a little unnatural but it’s worth it to do” I get it. But we would do a lot of sitting around talking about the script for weeks. And she would get ideas, I’m not saying only her, but she would a lot, and “Oh, that’s a great idea”. So yeah, all the time.

Q: One of the questions at the fan panel today was, what was your favorite movie from the saga? How does it feel to have every single cast member say Breaking Dawn?

Bill: Well, first of all, I made a joke by the way when I said Breaking Dawn. And Taylor said that. I think Kristen was careful to say that she loved Twilight. I have great respect for every director that has come before and I think they all did amazing, and amazingly different work. That’s why I was interested in taking it on. Because I can’t think of a series quite like this where it’s the same… I guess you can say Harry Potter, but they seem to stay closer stylistically then these movies have. But you have the source material, and Melissa doing this script, and the cast in common, the movies feel very different. Anyway, I think, if there was someone to say that I do feel like there’s a slightly unfair advantage that I have with this movie is that so much happens. The middle movies were setting things up. And I think when you’re a writer the hardest part is the second act, and those were second act movies.

Q: One of the most insane places for Twilight, one of the most passionate places in the world for Twilight, is Brazil, how did you handle filming there with so many fans who are different from fans in America, who are very passionate…?

Bill: But respectful. It was very interesting. You know Rob told that story when we were shooting (laughs) but it was truly like everyone was in the street having a party and then suddenly one girl was like all over him (mimics arms across Rob’s neck, Rob’s surprised expression). And I think she was beheaded (everyone laughs) because I did ask like two hours later “What happened to her?” and everyone was like “I don’t know!”(laughs).

Q: Are you planning anything special for Brazil?

Bill: I hope so, definitely. I want to go back for the film festival there. I don’t know if this year or next year. But we should definitely because it’s really an important part of this movie. And it was great, I had a great time there.
Q: Concernant la scène de la lune de miel, j'ai remarqué qu'il y avait de l'humour dedans. Pourquoi avez-vous choisi de la réaliser de cette façon et comment en êtes-vous arriver à cette décision?

Bill: L'humour quand elle se prépare ? J'ai juste trouvé ça humain. Il était question, encore une fois, de rendre le tout aussi réel que possible et tout le monde réagirait de cette façon. Que feriez-vous, vous ? Vous essayez juste de contrôler la situation de toutes les manières possibles. Vous vous brossez les dents pour la dixième fois et faîtes plein de choses qui vous font penser que vous êtes prête. Et la façon dont on la séquencer reflète son état de nervosité. Vous connaissez la manie de Kristen? (tapes ses doigts impatiemment sur la table, tous le monde rient) c'était un peu le rythme, vous voyez? On l'a mélangé avec la façon dont on l'a présenté.

Q: Vous êtes évidemment un réalisateur très expérimenté, et le casting comprend à la fois des gens qui vivent leur première expérience à d'autres, comme Kristen et Michael Sheen, qui ont des dizaines de films à leur actif. Y a t'il quelque chose qu'un acteur précis vous ait appris?

Bill: Oh, Dieu oui, tout à fait. Et vous savez oui j'ai de l'expérience mais (en terme de nombre) j'ai réalisé la moitié des films dans lesquels Kristen a jouée, ou peut-être même le quart, vous voyez ce que je veux dire? Et je ne parle même pas de Michael Sheen alors oui, vous apprenez toujours sur des films, complètement. Mais ici plus spécifiquement, évidemment ces acteurs connaissent si bien leurs personnages, mais prenez quelqu'un comme Kristen, un jour elle réalisera des films. Elle connait tout sur le procédé - tout. Et elle connait des "Oh mon Dieu, je dois lever mes yeux plus haut juste d'un quart de pouce prochaine fois" et des choses comme ça. Elle une collaboratrice extraordinaire avec qui c'est, "Ok ça semble un peu contre nature, mais ça vaut le coup de le faire". Mais on s'est assit autour d'une table pour parler du scénario pendant des semaines. Et elle donnait ses idées, je ne dis pas qu'elle était la seule à le faire, mais elle en a donnée beaucoup, et "Oh, ça c'est une bonne idée". Donc oui, tout le temps.

Q: Lors du panel, une fan vous a demandé à tous quelle était votre film préféré de la saga. Quelle fût votre sentiment quand tous les acteurs ont répondu Breaking Dawn.

Bill: Premièrement, quand j'ai dis Breaking Dawn, c'était une blague. Puis Taylor l'a dit. Je pense que Kristen a été prudente de dire qu'elle adorait Twilight. J'ai beaucoup de respect pour chaque réalisateur qui est passé avant moi et je pense que chacun a réalisé un travail différent et incroyable. C'est ce qui m'intéressait dans le fait de reprendre le flambeau. Je n'arrive pas à trouver une saga similaire... On pourrait dire Harry Potter, mais ils sont restés très proches dans le style que dans les films de la saga Twilight. Vous avez le matériel source, Mélissa qui écrit le script, et les acteurs en commun mais les films sont tous très différents. Quoiqu'il en soit, je dirais que j'ai un petit avantage par rapport aux autres car tellement de choses se passent dans ce film. Les autres films étaient en quelques sortes comme un deuxième acte. Et je pense que lorsque vous êtes écrivain, le plus dur ce sont les deuxièmes actes.

Q: Un des endroit le plus fou et passionné pour Twilight est le Brésil. Comment avez-vous gérer le tournage là-bas avec autant de fans, différents des fans américains, très passionnés?

Bill: Mais respectueux. C'était très intéressant. Rob a raconté cette histoire, lors du tournage, tout le monde faisait la fête dans la rue, et soudainement une fille lui a sauté dessus. Je crois qu'elle s'est faite décapiter car deux après j'ai demandé ce qui lui était arrivé et personne n'a pu me donner de réponses (rires).

Q: Va-t-il y avoir quelque chose de spécial d'organiser au Brésil?

Bill: J'espère vraiment. Je voudrais retourner au Festival du Films là-bas. Je ne sais pas si ce sera cette année ou l'année prochaine. Mais on devrait vraiment faire quelque chose de spécial car c'est une partie importante du film. Et c'était génial, on s'est beaucoup amusé là-bas.


Twilightish TwilightPoison via