Thursday, November 3, 2011

'Breaking Dawn Part 1' Los Angeles Press Conference (Nov 3, 2011)

Conférence de presse de 'Breaking Dawn Part 1' à Los Angeles (3 nov 2011)



imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com

Traduction par itsoktobeyou.org de la conférence en français:

Question : Tu as l’air en bonne santé et normale aujourd’hui. Bill Condon nous a dit que tu as eu une vie complètement folle pendant que tu jouais une vierge le matin, que tu accouchais l’après-midi, sans parler de toutes les aventures ! Bella devient un énorme personnage de culture pop. Comment c’est comparé au rôle de Blanche-Neige ?

Kristen: Tourner deux films en même temps, ce n'était pas quelque chose qui nous a d'abord préoccupés. C’était vraiment PARTOUT, tous les jours comme l’a dit Bill. Je pense que ce qui m’a fait cette impression est qu'elle pense, elle regarde toujours vers l'avenir et ce qu'elle va réaliser. Ou elle se sent mal dans ce qu'elle veut. Elle est beaucoup dans sa propre tête. Être capable de jouer un vampire, un humain, une femme enceinte - littéralement parfois dans même la journée ... cela m'a aidé à me rappeler que tout cela était tout aussi important. Tout m’a semblé très proche. Si nous l’avions fait de façon plus systématique, cela n'aurait pas été la même chose. C’était si écrasant que ça en est devenu une bonne chose. Concernant le rôle, je pense que la seule vraie comparaison est qu’elles sont toutes les deux très matriarches. Des personnes très fortes qui ont besoin de trouver leur place. Mais c’est tellement différent (Bella VS Blanche Neige). Blanche Neige n’a jamais vraiment été… je n’ai pas grandi avec les contes de fées. Je n’ai pas non plus grandi avec Twilight.

Q° : Tu as eu beaucoup de succès avec Twilight. Comment as-tu réussi à éviter le catalogage ?

Kristen : Les films que j’ai faits entre les films de la saga, je suis vraiment chanceuse qu’ils aient été très différents. Pas seulement parce que je voulais qu’ils le soient. Ils m’ont juste paru vraiment attirants. En ce moment, c’est la première fois que je n’ai pas travaillé et que je ne sais pas ce que je vais faire. Je veux prendre du temps pour réfléchir à ce qui m’intéresse. Je veux vraiment me rendre compte de ce que je veux VRAIMENT faire.

Q° : Passer à des projets moins spectaculaires pour ne plus se trouver face à tout ce buzz comme Twilight l’a été ?

K : Non, cela n’a rien à voir avec cela.

Q° : On a comme l’impression que tu as perdu beaucoup de poids quand tu étais enceinte…

K : Du numérique. Nous n’avons pas eu le temps de me faire faire ça pour le rôle. C’est vraiment cool que vous pensiez que cela parait réel. J’avais peur que les gens n’aiment pas. Je me sentais comme ‘’ Han, j’espère que les techniciens feront bien leur travail pour me rendre si mince!’’

Q° : Qu’avais-tu à l’esprit pendant la scène du mariage ?

K : J’avais un million de choses qui me passaient par la tête. Je n’arrêtais pas de me dire ‘’stop stop stop’’ je ne pouvais pas gâcher ça. C’était tellement au bon endroit pour le faire que j’avais juste besoin de le faire, me tenir là, marcher, voir tout le monde . Je connais si bien l’histoire. Me souvenir de mon texte était la dernière chose à laquelle je pensais. Quand tu connais une histoire sur le bout des doigts, le texte vient tout seul si quelqu’un te fait agir de la bonne manière. Je n’ai pas arrêté de me dire que je devais sentir ce moment.

Q° : Toi, Taylor et Rob, vous avez été là depuis le début. Qu’ont apporté les garçons dans cette expérience ?

K : Je n’aurais pas pu faire – je pense si vous mettez d’autres nombres dans l’équation vous obtiendrez une réponse différente, mais je ne peux pas m’imaginer faire cela sans Rob et Taylor. Quand je ne vois pas Taylor pendant un moment, je vais *avec le souffle coupé* et je prends mon téléphone. Quand tu travailles avec des personnes aussi géniales que lui, tu aimes juste ça. Nous nous entendons bien et cela se voit.

Q° : Les fans m’ont dit que tu les inspires à devenir eux-mêmes. Qu’en penses-tu ?

K : J’aime ça. Je déteste que les gens me demandent ‘quel conseil veux-tu donner à tes fans ?’ oh bon sang, je ne sais même pas comment expliquer cela. Les gens avec qui je m’entends…tu trouves des gens dans la vie qui ont des intérêts communs.

Q° : Rob a fait un commentaire en disant que le mariage était pratiquement réel parce que tu dis les vrais vœux et que tu étais presque mariée.

K : (rires) le prêtre ne pouvait même pas se rappeler de son texte ! Il disait nos vrais noms. Etait-il un vrai prêtre ? Je voudrais bien savoir ! (rires) Ce film respecte toutes les étapes. On enchaine vraiment beaucoup de kilomètres en un film. C’était une situation unique. Tous les éléments qui étaient imposés. A chaque fois que je pense à ce film, je pense à un chat. Sur le bord. Toutes griffes dehors. Le ventre gonflé. ‘’Reste le plus loin possible de moi!’’ C’est comme cela que je me représente la scène.
Oui, vraiment beaucoup de kilomètres. Vraiment du lourd.

Q° : Qu’est-ce qui est sur ton Ipod en ce moment ?

K : C’est vraiment hilarant. Je suis en train de tourner Blanche- Neige en ce moment. C’est vraiment étrange d’être ici maintenant pour être honnête parce que je suis vraiment impliquée dans Blanche-Neige. Le nouvel album d’Adele est honnêtement … j’ai chorégraphié toutes les marches avec mon armée derrière moi. C’est vraiment un bon album pour l’histoire de Blanche-Neige, presque trop bien pour même. Elle [Adele] est incroyable.
Ce que j’écoute habituellement… tout le monde sait ce que j’écoute déjà, c’est vraiment ennuyant.

Q° : quelle part de Bella te ressemble le plus ?

K : Rien vraiment… je suis en fait en elle et vice versa. J’ai toujours senti que l’on se projetait vraiment dans ce personnage. Si vous êtes le genre de fille qui s’identifie à Bella,vous êtes juste elle. Je me suis demandée ‘donc comment vas-tu la rendre différente ?’’ et là je me dis ‘’ ouais, mais, je me sens vraiment comme elle. Pour elle… quelque part je ne pourrais pas être en désaccord avec elle, jamais, et c’est ce qui s’est passé. Nous sommes vraiment similaires par moment, mais parfois pas. C’est dur à exprimer.



Thx to TeamTwilight & Twilightish