Friday, May 25, 2012

Kristen's Interview in 20 Minuten Friday (Switzerland)

Interview de Kristen dans le magazine 20 Minuten (Suisse)

image host image host image host image host image host image host
“Hey, what’s up,” Kristen Stewart says, sits down on a simple black chair and crosses her legs. Apart from constantly bobbing her left foot during the interview she appears to be very relaxed and attentive. She’s trying to catch eye contact (wow the eyes!). Her hands are continuously gesturing when she’s talking. And with her lengthened yeeeeahs and uhmmms she obtains extra time before she’s found the right words for her answers.

The twenty minutes with Kristen change everything I’ve ever thought about her. When I met her for the first time exactly two years ago she was shy. And totally insecure. She restarted almost every second sentence several times. Cracked her fingers. Ran her fingers through her hair again and again. Press appointments were “horrifying and scary”, Kristen once said. The more surprising is her presence and directness that she’s radiating today when she sits next to you. What happened to Kristen Stewart?

Memo: Kristen is only 18 years old when the first “Twilight” movie – produced with a low budget – went through the roof and caused a hype. The interest in her person is too demanding for her. “The pressure is so huge, everyone’s got expectations.” She said to me back then. She wouldn’t understand why people are so interested in her. “I was just lucky to get the role as Bella. I’m not someone better just because of that.” Self-confidence? Negative. Today she says: “The interesting part about me is what I do, my movies.“ A simple insight that she gained, yet a release for the shy Kristen. “I’m more relaxed now. I’ve got more control over me.” When she sits down with journalists at one table or walks the red carpet she says to herself: “It’s fine.” These things belong to the job she loves so much. And they are no longer a reason to be nervous or insecure.

The “Twilight” hype was blessing and curse: It overran Kristen – but has also made her a Hollywood-Pro. Kristen finally controls her game, one month after her 22nd Birthday. Just even her name will attract millions into the cinemas. And will bring her offers for roles from blockbuster to art house movies. This year Kristen is seen in even three movies: After “Snow White and the Huntsman” the indie movie “On The Road” will release this autumn and the “Twilight” finale.

“Definitely a big year for me” Kristen says. She’s ready.
« Hey, comment ça va ? » dit Kristen assise sur une simple chaise noire, les jambes croisées. En dépit du fait qu'elle bouge constamment son pied pendant l'interview, elle paraît très zen et attentive. Elle essaie d'avoir un contact avec les yeux (et quels yeux!). Ses mains sont constamment en mouvement quand elle parle. Et avec ses longs yeeeeah et hummmm, elle gagne du temps pour trouver les bons mots pour répondre.

Les 20 minutes que j'ai passé avec Kristen m'a complétement fait changé d'avis sur elle. Quand je l'ai rencontré la première fois, 2 ans auparavant, elle était timide. Et totalement pas sûr d'elle. Elle reprenait ses phrases sans cesse. Faisait craquer ses doigts. Passait sa main dans ses cheveux encore et encore. Les interviews étaient « horribles et effrayantes » a dit Kristen une fois. Mais le plus surprenant c'est sa présence et sa franchise, elle irradie aujourd'hui quand elle est assise à vos côtés. Qu'est ce qui est arrivé à Kristen Stewart ?

Memo : Kristen avait seulement 18 ans quand le premier film de la saga est sorti – produit à partir d'un budget réduit – qui a donné lieu à une frénésie incroyable. L'intérêt pour sa personne était trop demandé pour elle. « La pression est énorme, tout le monde a des attentes. » disait elle à ce moment. Elle ne comprenait pas pourquoi les gens étaient si intéressé par elle. « J'étais juste chanceuse d'avoir décroché le rôle de Bella. Je ne suis pas quelqu'un de meilleur à cause de ça. » confidence ? Pas du tout. Aujourd'hui elle dit « Le fait que les gens s'intéressent à moi est la raison pour laquelle je fais mes films. ». La confiance qu'elle a gagné, déjà la fin de la timide Kristen. « Je suis plus calme aujourd'hui. J'ai plus de contrôle sur moi même. » Quand elle s'assoit à une table devant des journalistes ou sur des tapis rouge, elle se dit « ça va aller. ». Tout ça c'est gràce à son travail qu'elle aime tant. Et il n'y a pas plus de raisons d'être nerveux ou pas sûr de soi.

La frénésie liée à Twilight est une bénédiction et une malédiction en même temps : ça a envahi Kristen – mais ça l'a aussi transformé en professionnelle à Hollywood. Kristen contrôle finalement ses jeux, un mois aprés son 22ième anniversaire. Son nom suffit à attirer les foules au cinéma. Et lui apporte des offres allant des films indépendants aux blockbusters. Cette année, Kristen est présente dans 3 films : après Blanche Neige et le Chasseur, le film Sur la Route sera dans les salles cet automne et le dernier opus de Twilight.

« C'est définitivement mon année. » dit Kristen. Elle est prête.
Source