Wednesday, October 19, 2011

Photoshoot/Scans/Interview/BTS for Vogue Italy - 2011

By Michelangelo Di Battista - for the November 2011 issue.

image host image host image host image host image host
image host image host image host image host image host

Scans:

image host image host image host image host
image host image host image host image host

Behind the scenes:



Interview:



(On her parents working in the industry)
"Both my parents work in film and television, they used to bring me with them at work, where I saw people of every age acting, even children: I immediately understood that I wanted to do it too."

(On why she likes to joke on set) 
"There's a lot of free time, I have to enjoy myself somehow!"

(On where she'd like to land if Captain Kirk could take her back in time) 
"Around 1948, 1950, so I could listen the beat generation's bebop, blues and jazz."

(On her Snow White)
"Yes, but it's a very original Snow White, a warrior who even wears an armour!"

(On the beach scene she shot for SWATH)
"Oh yes, that's the scene that sees me finally free after my escape from the Evil Queen. I love that dress, it's gorgeous! Wearing it helped me to get into character. The weight of the wet fabric, for example, helped me to understand the troubles Snow White has to face to escape from her destiny. The hair is also fundamental for this role. These are extensions, my hair is shorter, it reaches my shoulders, more or less. The color isn't mine either. Since I've been acting, I've never had my natural haircolor, which is light brown. But it's okay, it's fun to see yourself differently when you look in the mirror."

(On what kind of clothes she wear) 
"I'd love to wear very feminine clothes, but then, in the everyday life, when I'm in Los Angeles, at home, I'd rather be comfortable. Whereas, when I'm away, like in this case, I pack all kinds of clothes, for the evening as well, because I think that maybe I'll get a chance to wear them."

(On how long it takes her to pack) 
"I'm really organised. I just have to open my wardrobe and choose. But you see, even if I bring lots of clothes with me, it always ends up like this: tank top, jeans and sneakers."

(On doing exercise and staying fit) 
"I'm naturally skinny. We're all like this in my family, so I don't have to exercise a lot or go on a diet. I do all the exercise I need on set. Right now, for example, to play Snow White I never stop: I run, jump, fight with swords, horseride... I do all kinds of stuff! You see, I've even injured myself! But it's nothing serious."

(On her energy on set)
"It's true, I don't lack the enthusiasm. If there's something to do, I say: 'Come on, what are we waiting for? Let's do it!' Because I'm eager to start. This way of doing things helps me to always keep a high energy. I like going for new projects."

(On her upcoming projects) 
"Right now, there's nothing certain. I'll take the chance to go back home, to my family, and enjoy some free time. This, right now, it's my ideal holiday. I travelled around the world for my job, often whitout even realising where I was. I like travelling, but right now, I need to recharge my batteries."

(On what kind of actress she is) 
"I'm not one of those actresses that maniacally prepare themselves for a role. On set, I do whatever I need to do, but day after the day. If I have to improvise, I improvise, if I have to learn my lines by heart, I do it. There are certain screenplays which are so beautiful, that they only need to be repeated as they are, without any changes. I live in the moment."

(On why she loves her job) 
"Why worrying before a job? I love my job and I want to fully enjoy it. I love it, I'll never stop saying that. Seen from the outside it may seem like a fairytale, and maybe it is; but there's a lot of commitment behind it and even a few sacrifices. I, for example, love to sleep, but every morning I have to get up really early to go on set. I win over my laziness, I get up and I happily go to work. The important thing is to keep in mind that acting is like any other job. A job that gives you the chance to keep reinventing yourself, living new emotions and expressing yourself, but that doesn't really make you different or special. Anyway, I know I'm lucky, because what happens when you're acting, it's extraordinary. Sometimes you're so deeply taken by your character or the story, that you almost risk to lose yourself. It happened to me when I shot "Speak". I played an introverted girl that decides not to speak to anyone, ever again. Her silence it's how she defends herself from other people: her schoolmates, her teachers, her family even herself. At the end, it was hard to leave that comfortable silence I had created for myself. With silence you get peace and even your thoughts are more organised, it's extraordinary and really hard to explain. I lived an interesting experience with "On the Road" as well, where I play Marylou: I explored the freedom of actually living "on the road", mentally and physically. That's what I'm talking about, it's the magic of acting."

(On what kind of wish she'd make, given the opportunity)
"Oh God, don't ask me about wishes! When I'm in front of a birthday cake, with all the lit candles, and everyone reminds me to make a wish, I just blackout. I think: what do I wish for?, and nothing ever comes to my mind. Then I close my eyes, take a deep breath and the wish comes out. I don't really know how to explain what happens inside of me, but that's what happens: breathing is the key to understand what I really care about."

(On whether she has any wish for her job)
"I have everything I could wish for. I receive lots of job offers, job offers that are often interesting. Really, I don't know what I could wish for... I don't even have a particular role I'd like to play or a director I'd like to work with. I just let things happen."
(Sur ses parents travaillant dans l'industrie)
"Mes deux parents travaillent dans le cinéma et la télévision, ils ont eu l'habitude de m'emmener avec eux au travail, où j'ai vu des gens de tout d'âge, même des enfants : j'ai immédiatement compris que je voulais le faire aussi."

(Sur pourquoi elle aime rigoler sur un plateau) 
"On a beaucoup de temps libre, je dois m'occuper!"

(Sur l'époque à laquelle elle voudrait revenir si Capitaine kirk pouvait remonter le temps) 
"Dans les années 1948,1950, pour écouter le blues et jazz de la beat generation."

(Sur Blanche-Neige) 
"C'est vraiment une Blanche-Neige originale, une guerrière qui porte même une armure!"

(Sur la scène de la plage qu'elle a tourné pour Blanche-Neige)
"C'est la scène où je suis libre après ma fuite contre la Méchante Reine. J'adore cette robe, elle est magnifique! La porter m'a aider à entrer dans le personnage. Le poids de la fabrique mouillée, par exemple, m'a aidé à comprendre les problèmes auxquels Blanche-Neige doit faire face pour échapper à son destin. Les cheveux sont aussi fondamentaux pour ce rôle. Ce sont des extensions, mes cheveux sont plus courts, ils arrivent plus ou moins au niveau de mes épaules. La couleur a aussi changé. Depuis que je suis actrice, je n'ai jamais eu ma couleur naturelle qui est chatain clair. Mais ça ne me dérange pas, c'est marrant de se voir différemment quand tu te regardes dans le miroir."

(Sur le genre de vêtements qu'elle porte) "J'aimerai porter des vêtements très féminins, mais ensuite, dans la vie quotidienne, quand je suis à Los Angeles, à la maison, je préfère être confortable. Tandis que, quand je suis loin, comme dans ce cas, j'emballe toutes sortes de vêtements, pour la soirée aussi, parce que je pense que peut-être j'aurai une occasion de les porter."

(Sur combien de temps elle met pour faire son sac) 
"Je suis vraiment organisée. Je dois juste ouvrir ma garde-robe et choisir. Mais vous voyez, même si j'apporte un tas de vêtements avec moi, il finit toujours comme ceci : débardeurs, jeans et baskets."

(Sur sa pratique d'exercice et sa forme)
"Je suis naturellement fine. On est tous comme ça dans la famille, donc je n'ai pas besoin de faire d'exercices ou de régimes, mais sur le plateau, je fais tous les exercices que j'ai besoin de faire. En ce moment par exemple, je ne m’arrête jamais pour Blanche-neige: je cours, saute, me bats avec des épées, des chevaux ... Je fais toute sorte de choses! Je m'insulte même! mais ce n'est pas très sérieux."

(Sur son énergie sur un plateau)
"C'est vrai, je ne manque pas d'enthousiasme. Si il y a quelque chose à faire, je dis : 'Allez, qu'est ce qu'on attend? Faisons-le!' Parce que je suis pressée de commencer. Cette façon de faire les choses m'aide à toujours garder de l'énergie. J'adore commencer de nouveaux projets." (Sur ses projets à venir) "Pour l'instant, il n'y a rien de concret. Je vais en profiter pour rentrer chez moi, voir ma famille et avoir du temps libre. Pour l'instant, ce sont mes vacances idéales. J'ai voyagé partout dans le monde grâce à mon travail, souvent sans vraiment réaliser où j’étais. J'adore voyager, mais pour l'instant, j'ai besoin de recharger mes batteries."

(Sur le genre d'actrice qu'elle est)
"Je ne suis pas une de ces actrices qui se préparent pour un rôle. Sur le plateau, je fais tout ce que j'ai besoin de faire, mais jour après jour. Si je dois improviser, si je dois apprendre mon texte par cœur, je le fais. Il y a certains scénarios qui sont beaux, qui ont seulement besoin d’être répétés comme ils sont , sans aucuns changements. Je vis au moment présent."

(Sur pourquoi elle aime son travail)
"Pourquoi s’inquiéter avant un travail? J'aime mon travail et je veux l'apprécier entièrement. Je l'adore, je n’arrêterais jamais de dire ça. Vu de l’extérieur, ça peut peut-être ressembler à un conte de fée, et peut-être que ça l'est; mais il y a beaucoup d'engagements et de sacrifices à faire. Moi, par exemple, j'adore dormir, mais chaque matin je dois me réveiller vraiment tôt pour aller sur le plateau. Je surmonte ma paresse, me lève et vais joyeusement travailler. La chose importante est de garder en tête qu’être acteur est un métier comme les autres. Un travail qui te donne la chance de te réinventer, de vivre de nouvelles émotions et de t'exprimer, mais ça ne te rend pas différent ou spécial. Mais je sais que je suis chanceuse parce que ce qui arrive quand tu joues est extraordinaire. Parfois, tu es si profondément pris par un personnage ou une histoire que tu risques presque de te perdre. Ça m'est arrivé quand j'ai tourné "Speak". Je jouais une fille introvertie qui décidait de ne parler à personne. Son silence est son moyen de défense envers les autres personnes : ses camarades de classe, ses professeurs, sa famille et même elle-même. À la fin, c’était dur de quitter ce silence confortable que je m’étais créé. Avec le silence vient la paix et tes pensées deviennent plus organisées, c'est extraordinaire mais dur à expliquer. J'ai vécu une expérience intéressante avec 'Sur la Route' aussi, où je joue Marylou : j'ai exploré la liberté de vivre " sur la route", mentalement et physiquement. C'est de ce que je parle, c'est la magie de jouer."

(Sur le genre de vœu qu'elle ferait si elle en avait l'opportunité)
"Oh mon dieu, ne me posez pas des questions sur les vœux! Quand je suis face à un gâteau d'anniversaire, avec toutes les bougies allumées, et tout le monde qui me rappelle de faire un vœu, je me perds. Je pense : qu'est ce que je souhaite?, et à chaque fois, rien ne me vient. Ensuite je ferme les yeux, prend un long souffle et le vœu vient. Je ne sait pas comment l'expliquer ce que j'ai au fond de moi, mais c'est ce qui arrive : respirer est la clé pour comprendre à ce que je tiens vraiment. "

(Sur si elle souhaite quelque chose pour son travail)
"J'ai tout ce dont je pourrais rêver. Je reçois beaucoup d'offres d'emplois qui sont souvent intéressantes. Vraiment, je ne sais pas ce que je pourrais souhaiter de plus ... Je n'ai même pas de rôles particuliers que j'aimerais jouer ou un réalisateur avec qui j'aimerais travailler. Je laisse les choses arriver. "