Saturday, July 21, 2012

Robert's heart mentions Kristen in Black Book Magazine

Le coeur de Robert mentionne Kristen dans le magazine Black Book


image host image host


The interview is from the point of view of Robert’s heart.

Take Rob’s girlfriend, Kristen Stewart. She is one of the few things that does get me racing. Our romance is, happily, sanctioned by the Twilight Industrial Complex. As “Twilight and Production” puts it, “Fans appear willing to accept a romantic involvement that takes Pattinson off the market if it literally translates into their beloved characters.” And so Kristen’s heart and I get together nearly everyday. But we’re not sworn to each other until death do us part. Rob read that in a tabloid recently and he thought its ridiculous. “There was a magazine, with these pictures, saying I was getting married. No one ever knows what is true or what isn’t,” he says exasperatedly. “Even my own mum called to ask me if it was true.” It’s not. At least, not yet.

But it is true that Kristen has always done something to me that others haven’t. Though Lord knows Rob hasn’t been a missed when it comes to carnal love, even when we laid with others, I have remained behind a closed door. When he first came to Los Angeles, he went out with a coterie of very attractive women he knew to divey places like the Bronson Bar, but Rob would shun the madly batting eyelashes to smoke outside with a hoodie pulled over his eyes. He was writing songs for Kristen Stewart. At the time, I was filled with yearning to the point of breakage, so they were sad songs that sounded as if they could have been lifted off a Van Morrison’s Astral Weeks. “In fact,” admits Rob. “I was just trying to rip off Van Morrison.”
L'interview est du point de vue du coeur de Robert.

Prenez la petite amie de Rob, Kristen Stewart. Elle est l'une des rares choses qui me fait m'emballer. Notre histoire d'amour est, heureusement, sanctionné par le Complexe industriel de Twilight. Comme "Twilight et la production", le disent, "Les fans semblent prêts à accepter une relation amoureuse qui retire Pattinson du marché des célibataires si elle se traduit littéralement par leurs personnages préférés." Et si le cœur de Kristen et moi se réunissent presque tous les jours, nous ne sommes pas sous serment l'un envers l'autre jusqu'à ce que la mort nous sépare. Rob a lu ça dans un tabloïd récemment et il a pensé que c'était ridicule. "Il y avait un magazine, avec ces photos, disant que je devais me marier. On ne sait jamais ce qui est vrai ou pas," dit-il exaspéré. "Même ma propre mère m'a appelé pour me demander si c'était vrai." Ce ne l'est pas. Du moins, pas encore.

Mais il est vrai que Kristen a toujours fait quelque chose pour moi que d'autres n'ont pas fait. Dieu sait que Rob n'a pas raté une occasion quand il s'agit de l'amour charnel, même lorsque nous avons couché avec d'autres, je suis resté derrière une porte fermée. Quand il est arrivé à Los Angeles, il est sorti avec une coterie de femmes très attirantes qu'il connaissait dans des lieux branchés comme le Bronson Bar, mais Rob savait fuir leurs cils follement frappeurs en allant fumer à l'extérieur avec une capuche rabattue sur les yeux. Il a écrit des chansons pour Kristen Stewart. À l'époque, j'ai été rempli de désir au point de rupture, c'était des chansons tristes qui sonnaient comme si elles pouvaient avoir été enlevé à Astral Weeks de Van Morrison. "En fait," admet Rob. "Je voulais simplement arnaquer Van Morrison."


Via - Via