Monday, July 9, 2012

Walter Salles talks about Kristen, 'On the Road', the documentary of 'On The Road' and more

Walter Salles parle de Kristen, 'On the Road', Cannes et plus




About the choice of Kristen for the role of Marylou: “She was one of the first people to join the project. A friend of mine had seen “Into the Wild” and told me about her. I remember she was so unknown at the time that I had to write her name on a piece of paper not to forget [laughs]. When I met her, it was a nice surprise to know that “On The Road” was her favorite book.”

About the documentary of “On The Road”: Walter Salles, as many already know, “studied” a lot to make the movie. He met Jack Kerouac’s friends and people who were part of the book. Thus, there was the documentary of “On The Road”. “I guess it [the documentary] will be out at the end of the year. I don’t know yet whether it will be an independent documentary or just the extras of “On The Road”‘s DVD. It includes the actor’s auditions, such as Garrett’s [Hedlund], which he reads a poem that he wrote on the road. Moreover, it will includes the auditions that Coppola did in the 80s with unknown actors who he wanted to do the movie at that time. And it also has some scenes that couldn’t be in the movie.”

About having Kristen in the cast: “It was something great to have Kristen in the cast. Several young people who are fans of her and had no contact with Jack Kerouac’s work came to know this other side of literature. And now many of them are fans of this kind of reading."

About the movie at festivals such as Cannes’: “Independent movies such as “On The Road” have to go through festivals for people to see, and then have a projection in the media. This is very different from big movies that invest lots of dollars in marketing. We didn’t have enough money to do that so Cannes Film Festival, for example, was really important.”

Hardest and easiest scene to shoot: (spoiler alert!) “It’s really hard for you to shoot a narrative on the road because you’ll never go back to where you were before. The hardest scene to shoot was the farewell at the end of the movie because of meteorological issues: it was -14 ºc (6.8 ºF) and windy, and Garrett wanted to be in the cold whether in favor of a scene more real. I hope not to have to shoot in those conditions again [laughs]. The easiest scene to film was the New Year’s party. Of course we all had a rehearsed choreography, but in the end it was a real big party. It was even difficult to stop filming that [laughs].”

About paparazzi during the shooting: “We were really worried about that, but we didn’t have any big problem. The scenes we shot in Montreal (Canada) had no kind of invasion of privacy, which happens a lot in the US. Montreal is the place where paparazzi do not appear, thank God. New Orleans was the only place where everyone was waiting for us and we had more attention. But almost every scene in New Orleans was inside of a house, then we managed to have a greater control of the situation.”

About Kristen and Garrett being faithful to the project: “In this movie they received the minimum wage possible, so they were shooting because they really love the book itself. They all remained faithful to the project after becoming famous. Garrett called me every time throughout the period that the filming did not materialize to know if he could accept other movies’ projects, or we were about to start filming “On The Road”, which was his priority.”
A propos du choix de Kristen pour le rôle de Marylou: "Elle était l'une des premières personnes à se joindre au projet. Un de mes amis avait vu "Into the Wild" et m'a parlé d'elle. Je me souviens qu'elle était si inconnu à l'époque que j'ai du écrire son nom sur un morceau de papier pour ne pas l'oublier [rires]. Quand je l'ai rencontré, c'était une surprise agréable de savoir que "Sur la Route" était son livre préféré."

A propos du documentaire sur sur "Sur la Route": Walter Salles, comme beaucoup le savent déjà, a "étudié" beaucoup de choses pour faire le film. Il a rencontré les amis de Jack Kerouac et les personnes qui faisaient partie de l'ouvrage. Ainsi, il a fait un documentaire sur "Sur la Route". "Je crois qu'il [le documentaire] sera pour la fin de l'année. Je ne sais pas encore si ce sera un documentaire indépendant ou seulement un bonus dans le DVD de "Sur La Route". Il comprend les auditions des acteurs, comme Garrett [Hedlund], qui lit un poème qu'il a écrit sur ​​la route. En outre, il comprendra aussi les auditions que Coppola a fait dans les années 80 avec des acteurs inconnus à qui il voulait faire le film à ce moment-là. Et il a aussi quelques scènes qui pourraient ne pas être dans le film."

A propos ayant Kristen dans le casting: "C'était quelque chose de génial d'avoir Kristen dans le casting. Plusieurs jeunes gens qui sont fans d'elle et n'avaient eu aucun contact avec le travail de Jack Kerouac en sont venu à connaître cet autre côté de la littérature. Et maintenant, beaucoup d'entre eux sont fans de ce genre de lecture."

A propos du film à des festivals tels que Cannes: "Les films indépendants tels que "Sur la Route" doivent passer par les festivals pour les personnes puissent les voir, et avoir une publicité dans les médias. Ceci est très différent des grands films qui investissent beaucoup de dollars dans le marketing. Nous n'avons pas assez d'argent pour le faire donc le Festival de Cannes, par exemple, était vraiment important."

Scène la plus facile, et scène la plus difficile à tourner: "C'est vraiment difficile pour vous de filmer une version narative parce que vous ne reviendrez jamais à l'endroit où vous étiez avant. La scène la plus dur à tourner fut l'adieu à la fin du film en raison de problèmes météorologiques: il faisait -14º et c'était venteux, et Garrett voulait être dans le froid pour que ça soit donne une scène plus réelle. J'espère ne pas avoir à tourner dans ces conditions à nouveau [rires]. La scène la plus facile était la fête du Nouvel An. Bien sûr, nous avons tous eu une chorégraphie répétée, mais à la fin c'était vraiment une grande fête. C'était même difficile d'arrêter de filmer ça [rires]."

A propos paparazzi pendant le tournage: "Nous étions vraiment inquiets à ce sujet, mais nous n'avons pas eu de problème important. Les scènes que nous tourné à Montréal (Canada) n'avait aucune espèce d'invasion de la vie privée, ce qui arrive souvent aux États-Unis. Montréal est l'endroit où les paparazzi n'apparaissent pas, Dieu merci. La Nouvelle-Orléans était le seul endroit où tout le monde nous attendait et nous avons eu plus d'attention. Mais presque chaque scène à la Nouvelle Orléans était à l'intérieur d'une maison, donc nous avons réussi à avoir un plus grand contrôle de la situation."

À propos de Kristen et Garrett fidèle au projet: "Dans ce film ils touchaient le salaire le plus minimum possible, donc ils l'ont tournés parce qu'ils aiment vraiment le livre lui-même. Ils sont tous restés fidèles au projet après être devenu célèbre. Garrett m'a appelé à chaque fois pendant toute la période où le tournage ne ​​s'est pas concrétisé pour savoir s'il pouvait accepter des projets d'autres films, ou si nous étions sur le point de commencer le tournage de 'Sur la Route', qui était sa priorité."


Thanks to KristenStewartBrasil