Monday, September 24, 2012

Eddie Marsan talks about the 'Snow White and the Huntsman' sequel and mentions Kristen

Eddie Marsan parle de la suite de 'Blanche Neige et le Chasseur' et mentionne Kristen


Back to Snow White And The Huntsman for a moment. The film and its sequel have attracted a lot of press for reasons we don’t need to go into chiefly because they’re none of our business. As someone who makes a distinction between actors and movie stars, how does it feel when a project gets eclipsed by the fame and rumour side of the business?

I don’t take any notice of it really. What you’ve got to remember is that when you’re working on a film set, it’s like the calm in the eye of the storm. It’s very, very calm, and everything on the peripheries of film sets - rumour and speculation and all that, that’s where the storm is.

The actual doing of a film and the making of a film is a very, very calm, ordered process that demands a lot of hard work and a lot of concentration, so actually that’s where my work is. My work isn’t on the peripheries and all that stuff, to a certain extent, that’s your work, that’s not my work. That affects you more than it affects me, because I just turn up for work and do my job and go home. Does that make sense?

Yes.

The funny thing is, I was watching a documentary on The Beatles the other day and it was like that with them, you could see all these people screaming for The Beatles and then there they were, just four guys sitting in a hotel room playing a guitar.

Just getting the work done?

Yeah, getting the work done, and you think that’s what you do, you just get the work done and everything else is all on the peripheries and the eye of the storm is very calm.

So you’ll be back for the sequel regardless of who’s directing or whether Kristen’s in the lead role?

Yeah, whoever’s doing it, if it’s a good script I’ll do it.
Revenons à Blanche Neige et le Chasseur un moment. Le film et sa suite ont attirés beaucoup de presse pour des raisons que nous n'avons pas besoin d'évoquer parce qu'elles ne sont pas nos affaires. Comme quelqu'un qui fait une distinction entre les acteurs et les stars de cinéma, comment vous sentez-vous quand un projet se fait éclipsé par le côté célébrité et rumeur de l'industrie?

Je ne fais pas attention à cela. Ce que vous avez à retenir est que lorsque vous travaillez sur un plateau de cinéma, c'est comme le calme dans l'oeil de la tempête. C'est très, très calme, et tout ce qui est extérieur aux plateaux de tournage - rumeur et spéculation et tout ça, c'est là que la tempête se trouve.

Le tournage et la réalisation d'un film est un processus très, très calme, et ordonné qui demande beaucoup de travail acharné et beaucoup de concentration, donc en fait c'est en quoi mon travail consiste. Mon travail n'est pas sur l'extérieur et tout ça, jusqu'à un certain point, c'est votre travail, ce n'est pas mon travail. Cela vous affecte plus que ça ne me touche, parce que je viens au travail et fais mon travail et rentre à la maison. Est-ce logique?

Oui.

Le plus drôle c'est que, je regardais un documentaire sur Les Beatles, l'autre jour et c'était comme ça avec eux, vous pouviez voir tous ces gens qui criaient pour les Beatles et puis on les voyez là, juste quatre gars assis dans une chambre d'hôtel jouant de la guitare.

Travaillant tout simplement?

Ouais, faire le travail, et vous pensez que c'est ce que vous faites, vous venez de finir le travail et tout le reste est à l'éxterieur et l'oeil de la tempête est très calme.

Alors vous serez de retour pour la suite, peu importe qui la réalise ou si Kristen est le rôle principal?

Oui, qu'importe qui le fasse, si c'est un bon scénario, je la ferai.


Source - Via