Friday, September 21, 2012

New interview from eBook 'In their own words' + Robert Pattinson mentions Kristen

Extrait d'une nouvelle interview de l'eBook 'In their own words' + Robert Pattinson mentionne Kristen

image host image host




This interview is featured in 'Robert Pattinson, Kristen Stewart & Taylor Lautner – In Their Own Words', that contains interviews dating from 2008. Available at iTunes & Amazon, £3.74 and as enhanced version with audio for £4.99 or on TheeBookPeople for $5.99.

New interview:

Kristen Stewart: Don’t protect me, I’m fine

Looking stylish in a pair of black skinny jeans, black heels and a white shirt, Kristen Stewart, 22, is in a friendly mood and seems excited about this next chapter of her life.

Can you talk about the transformation of Bella from human to vampire in Breaking Dawn-Part 2?

One thing that I liked about Bella’s human version is that she gives as much as she wants to and doesn’t feel pushed. To me, she’s always been really honest, even if she’s technically lying to people. She’s emotionally very honest. Because of that, she’s sometimes unsteady, and sometimes I allowed her to be kind of just teenager-ish. It’s like, you are this very developed, mature version of what we all know her to be, but at the same time, you are this very young, new animal, quite a baby, and you are figuring out how to like use the tools that you have been given. It’s like a 12-year-old getting into a six-speed sports car and being like: "Whoa, so that was fun."

How about just the physicality? Vampire Bella is so strong.

Yeah, that’s the thing. You want to get as close as you can to those experiences. I wanted to feel that strong, but obviously, you can’t. Sometimes you have to fake certain things. I really appreciated it when we weren’t on treadmills. I liked being able to actually run on ground and get movement, actual space behind me, and there were different ways that we accomplished looking strong and fast and all that stuff, and my favourite bits were always the ones that we could actually do.

You look very different. You’re wearing a great jacket and the running and the new attitude. Did you have any input on that too?

Yeah, absolutely. One answer to that is that Alice dresses her after she becomes a vampire, because she’s so busy afterwards and she’s so focused on other things, like having the self-control to not rip everyone’s throat out. And the fact that she’s got this child. So, they dress her. For a second, I was like: "Do we hold onto the idea that Bella doesn’t think about it, and so she just kind of looks plain [laughs] and puts on whatever is handed to her and it’s a natural, easy thing, or did she choose these things?" Now her clothes are pretty straightforward but she will wear a random pair of high-heeled boots, so it’s like: "Whoa, Bella, what are you doing? This is weird."

You have all become huge stars since the first movie. Did you notice any change, like the way people treat you on set?

On the Twilight sets, towards the end, I found that people didn’t really talk to us anymore, which was weird. It was like they possibly were even told: "Hey, leave them alone. If you don’t have a reason to talk to them, don’t just go up to them." And I hate that. Don’t protect me, I’m fine, it’s like, now you are just completely isolating me, so thanks. And then it makes them seem like you are the one possibly who said that to people, which is like, do not represent me, ever. That is the most horrifying idea that that happens unbeknownst to me, but I am sure it does. Just really annoying.

Q: Is it important for you to stay grounded and normal and effectual?

No, I just want to sit by myself all day. (Laughs) Yeah, God of course. 

Q: Are you looking ahead to new projects after Twilight and do you feel like thesemovies are going to cast a long shadow in some ways because you will alwaysbe referenced, or is that something that you aren’t thinking about at this point?

I mean, people will always talk about the fact that I got really super-duper famous on Twilight. If people who really love the books have a hard time seeing me in other parts, it’s kind of the ultimate compliment to really understand that. I can’t think of an example, but I’m sure that there are people who have experienced that and it hasn’t seemed to put a damper on anything that has to do with my personal experiences. I am so challenged, I’ve gotten myself into a position where I get to pick and choose my challenges, which is close to unparalleled. It’s very lucky and unique, it doesn’t happen as an actor and if I didn’t have that, then I would be pissed. If I didn’t have that, then I really would be worried. I think that I’m really proud of it and hopefully people keep talking about it, you know? 


Have you read Fifty Shades of Grey?

I’ve read large excerpts.

Did you know it was based on your character? And if there were a movie, would you be in it?

Uh, [laughs] first of all, they haven’t called me or anything. They haven’t offered me the part.

Maybe you are being protected? Maybe someone didn’t take the call. (Laughs)

No, probably not, I mean if they probably told me about that, it would be funny. 

But it’s pretty spicy.

It’s spicy. Yeah. I don’t know, I haven’t read the whole thing and it’s also a highly coveted part everyone is trying to. I don’t know, it’s… I don’t even… 


But do you think you would be brave enough to do something like that?

I haven’t read it, and so I mean, I know what you are talking about, I’ve definitely read some of those bits, (laughs) and it’s really nuts, I couldn’t believe it. I see people reading it and I’m like, "Dude you are in public, what are you doing?" (Laughs) But I’m pretty daring. It just takes the right story, and so I don’t know because I haven’t read it. I’m not avoiding it or anything. I just think it’s been made this big deal, so I don’t even know how to answer it.

And what kind of character would you like to do after this movie?

I don’t know. Right now I’m about to do a movie called Calli that I’m really excited about. And it’s hard for me to project into the future like that, because I don’t know ever what it is going to feel like. You can tap into qualities that you don’t know you have, and always the first step of that process is reading something and being 
surprised by it, or being moved by something and going, "Wow. I didn’t know that part of myself." 

Now that Twilight is over, can you reflect back on what was the scene that most touched you or was the hardest to shoot?

There are so many of those moments throughout the entire shoot. She lives a whole little life and in five years, or four years, whatever it is, and God I think probably there have been a lot of challenges. I don’t know,  ‘cause all the ultimate life milestones happen and I think maybe in New Moon I was definitely not excited about having to play ultimate death. 

What was the most awkward scene you had where you felt like you were completely off?

I think that if I should go back and do that moment again, I could do it better.

Did you take any mementos from the Twilight set?

I took all of her rings and stuff. I have all the bracelets, the wedding ring. I think I have a fake one, actually. I don’t think I have the real one. And I love how I don’t even know that. It’s probably sitting in some baggie somewhere, like a really big diamond.

Q: What are you going to miss the most now that it’s definitely over?

Sometimes there’s just like a feeling. Every set has its own feeling. It’s very consistent, there’s a mood on every set, and we recently did reshoots and as soon as we were back there, it was like, "Oh, fun. Wow, I can’t believe we are doing this again." And it’s crazy how it just assumes the exact same tone, and I will definitely miss that. That’s what people attach themselves to. I think it’s just day in and day out, and you find certain relationships and comforts and creative charges and highs and lows and then just like boredom with certain people, and then at the end you’ve made something and you are like, "Oh good job," and you can pat each other on the back. I always will have that. Even the other day at Comic Con when we saw everyone, it was like, "Here we are again." Instantly right back into that same mood, and I like that mood, it’s a good one.

Q: And what do you miss doing the most doing that you can no longer do because of your insane fame? What would you like to do if you could?

Well, there’s nowhere in the world that I’m not like [that] at some point. Even if I feel like I’m the most remote, even if I feel like I’m literally at the bottom of the ocean, I’m always going to be recognized. I swear, behind that shell, there’s going to be a lens popping out or something, and so I think to maybe just feel like I literally could actually do anything without someone seeing.

Robert Pattinson mentions Kristen in his new interview:

Q: Is it cool to see Kristen play and look different as a vampire? She’s sexy and not clumsy anymore?

For some reason, I listened to Taylor at Comic Con talking about the clumsy thing, and I thought, ‘Was she clumsy?’ (laughs). And everyone always talked about the clumsiness. But yeah, I never understood it. It’s always the aspect of female characters and young female characters that’s supposed to be unattractive about them when they are clearly not unattractive? (laughs) It’s like, she’s really clumsy, and I’ve never met a genuinely clumsy person or noticed someone who is like handicapped by being so clumsy, (laughs) like it’s so weird.
Cette interview se trouve dans le eBook ’Robert Pattinson, Kristen Stewart & Taylor Lautner – De Leurs Propres Mots’, qui contient des interviews de 2008 à aujourd'hui. Disponible sur iTunes & Amazon, £3.74 et en version améliorée avec l’audio £4.99 ou sur TheeBookPeople à $5.99.

Nouvelle interview :

Kristen Stewart : Ne me protégez pas, je vais bien

Elégante dans un jean slim noir, des escarpins noirs et une chemise blanche, Kristen Stewart, 22 ans, est d’humeur amicale et semble excité à propos du nouveau chapitre de sa vie.

Pouvez-vous parler de la transformation de Bella d’humaine à vampire dans Twilight, Chapitre 5 : Révélation Partie 2 ?

Une chose que j’aime bien de la version humaine de Bella est qu’elle donne autant qu’elle veut et ne se sent pas forcée. Pour moi, elle a toujours été très honnête, même si elle mentait techniquement aux gens. Elle est émotionnellement très honnête. A cause de ça, elle est de temps en temps instable, et de temps en temps je lui permets d’être en quelque sorte adolescente. C’est genre, tu es cette très développée version mature de tout ce que nous savons qu’elle est, mais en même temps, tu es très jeune, un nouvelle animal, un peu un bébé, et tu essaies de trouver comment utiliser les outils qu’on t’a donné. C’est comme un enfant de 12 ans qui a une voiture de sport très rapide et qui est genre : « Whoa, c’était marrant. »

Et à propos du physique ? Bella vampire est si forte.

Ouais, c’est le truc. Tu veux être aussi proche des expériences que tu peux. Je voulais me sentir aussi forte, mais évidemment, tu ne peux pas. Quelques fois tu dois fausser certaines choses. J’ai vraiment apprécié quand nous n’étions pas en salle d’entraînement. J’aime être capable de courir sur le sol et de faire les mouvements, avec de la place derrière moi, et il y avait différentes façons de réussir à sembler forts et rapides et tous ces trucs, et mes trucs favoris étaient toujours celles qu’on pouvait effectivement faire.

Tu es très différente. Tu portes une super veste et la marche et une nouvelle attitude. N’avez-vous pas de commentaires à ce propos ?

Si, absolument. Une réponse à cela, c’est que Alice l’habille après qu’elle soit devenu un vampire, parce qu’elle est si occupée par la suite et elle est très concentrée sur d’autres choses, comme avoir du self-control pour ne pas arracher la gorge de tout le monde. Et le fait qu’elle ait un enfant. Donc, ils l’habillent. Pendant une seconde, j’étaisz genre : « Est-ce qu’on continue l’idée que Bella n’y pense pas, et donc elle est en quelque sorte simple [Rires] et met ce qui lui est sous sa main et c’est naturel, une choses facile, ou chosit-elle ces choses ? » Maintenant ses vêtements sont assez direct mais elle porterait des boots à hauts talons quelque conque, dont c’est genre : « Whoa, Bella, qu’est-ce que tu fais ? C’est bizarre. »

Vous êtes devenu une grande star depuis le premier film. As-tu remarqué quelques changements, comme la façon dont les gens te traitent en tournage ?

Sur les tournages de Twilight, vers la fin, j’ai trouvé que les gens ne nous parlaient plus vraiment, ce qui était bizarre. C’est comme si on leur avait dit : « Hey, laissez-les seuls. Si vous n’avez pas une raison de leur parler, n’allez pas les voir. » Et je déteste ça. Ne me protégez pas, je vais bien, c’est genre, maintenant vous m’isolez complètement, merci. Et puis ils prétendent que vous êtes probablement celui qui a demandé aux gens, ce qui est genre,  ne me représentez pas, jamais. C’est l’idée la plus horrifiante qui peut arriver à mon insu, mais je suis sûr que c’est ça.

Est-ce important pour vous de rester terre à terre et normale et efficace ?

Non, je veux juste m’asseoir par moi-même toute la journée. (Rires) Ouais, mon Dieu bien sûr.

Recherchez-vous de nouveaux projets après Twilight et sentez-vous que ces films vont inscrire une grande ombre en quelque sorte parce que vous serez toujours référencée, ou est-ce quelque chose dont vous ne pensez en ce moment ?


Je veux dire les gens parleront toujours du fait que je suis devenu vraiment très célèbre avec Twilight. Si les gens qui aiment vraiment le livre n’arrivent pas à me voir dans d’autres choses, c’est un gros compliment de comprendre ça. Je n’ai pas d’exemple, mais je suis sûre qu’il y a des gens qui ont expériencés cela t il ne semble pas que ça ait ralenti sur quelque chose qui à avoir avec mes expériences personnelles. Je suis tellement défiée, je me suis mise dans une position où je peux choisir mes défis, ce qui est proche de l’incomparable. C’est beaucoup de chances et unique, ça n’arrive pas en tant qu’acteur et si je n’avais pas ça, je serais énervée. Si je n’avais pas ça, là je serais très inquiète. Je pense que je suis vraiment fière de cela et avec espoir les gens continueront d’en parler, tu sais ?


Avez-vous lu Fifty Shades of Grey?

J’ai lu de grands extraits.

Savez-vous que ça a été inspiré de votre personnage ? Et s’il y avait un film, seriez-vous dedans ?

Uh, [rires] tout d’abord, ils ne m’ont pas appelés ou quoique ce soit. Ils ne m’ont pas offert le rôle.


Peut-être être vous protégée ? Peut-être que quelqu’un n’a pas pris l’appel. (Rires)
Non, probablement pas, je beux dire ils me l’auraient probablement dit, ce serait marrant.

Mais c’est assez épicé.
C’est épicé. Ouais. Je ne sais pas je n’ai pas le truc entier et c’est aussi un rôle très convoité que tout le monde essaie d’avoir. Je ne sais pas, c’est … je n’ai même pas …


Mais pensez-vous que vous auriez le courage de faire quelque chose comme ça?

Je ne l’ai pas lu, et donc je veux dire, je sais de quoi je parle, j’ai définitivement lu quelques parties [rires]. C’est vraiment du délire, je ne pouvais pas y croire, je voyais les gens le lire et j’étais genre : « Mec, tu es en public, qu’est-ce que tu fais ? » [Rires] Mais je suis assez osée. C’est juste la bonne histoire, et donc je ne sais pas je ne l’ai pas lu. Je n’évite rien. Je pense juste que ça a été une grosse affaire, donc je ne peux même pas répondre à cette question.

Et quel genre de personnages aimeriez-vous faire après ce film ?
Je ne sais pas. Maintenant, je suis sur le point de faire un film appelé Cali et je suis très excité à propos de ça. Et c’est dur pour moi de me projeter dans le futur comme ça, parce que je ne sais pas jamais comment ça va être. Tu peux appuyer sur des qualités que tu ne sais même pas que tu as, et toujours la première étape du processus st de lire quelque chose et être surpris par ça, ou être bougé par quelque chose et y aller, « Wow je ne connaissais pas cette partie de moi-même. »

Maintenant que Twilight est fini, pouvez-vous vous rappelez quel est la scène qui vous a le plus touchée ou qui était la plus dure à tourner ?
Il y avait tellement de moments au cours du tournage entier. Elle vit toute une petite vie entière et en cinq ans, ou quatre ans, peu importe, et mon Dieu je crois probablement qu’il y a eu tellement de défis. Je ne sais pas, parce que toutes les étapes ultimes arrivent et je crois que peut être que Twilight Chapitre 2 : Tentation Je n’étais définitivement pas excitée de devoir jours un mort ultime.

Quelle a été la scène le plus bizarre où tu es t’es senti complètement à côté ?
Je pense que si je devais revenir en arrière et faire ce moment encore, je pourrais faire mieux.


Avez-vous pris quelques souvenirs du tournage de Twilight ?

J’ai pris toutes les bagues et tout. J’ai tous les bracelets, la bague de mariage. Je crois que j’en ai une fausse, en fait. Je ne crois pas que j’ai l’originale. Et j’aime comment je ne sais même pas ça. C’est sûrement dans des sacs quelque part, comme un gros diamant.

Qu’est-ce qui va te manquer le plus maintenant que c’est définitivement fini ?
De temps en temps il y a juste un sentiment. Chaque tournage a son propre sentiment. C’est très conséquent, il y a une humeur sur chaque plateau, et nous avons récemment retourné des scènes et dès que l’on retourne là-bas, c’était genre, « Oh, cool. Wow, je n’y crois pas qu’on fait ça encore. » Et c’est fou comment c’est exactement les mêmes tons, et ça me manquait vraiment. C’est ce à quoi les gens s’attachent. Je pense que c’est au jour le jour, et tu retrouves certaines relations et du confort et recommandations de création et des hauts et des bas, puis juste de l’ennuie avec certaines personnes, et puis à la fin tu as fait quelque chose et tu es genre, « Oh bon travail, » et tu peux mettre une accolade sur chacun de nos dos. J’aurais toujours cela. Même l’autre jours au Comic Con quand on a vu tout le monde, c’était genre : « Et c’est repartit encore. » On retourne instantanément à la même humeur, et j’aime cette humeur, elle est bonne.

Et qu’est-ce qui vous manque le plus de faire que vous ne pouvez plus faire à cause de ta célébrité de folie ? Qu’aimeriez-vous faire si vous le pouviez ?
Eh bien, il n’y a nulle part dans le monde où je ne suis pas comme ça d’une certaine façon. Même si je me sens comme si j’étais la plus éloignée, même si je sens que je suis littéralement au fond de l’océan, on va me reconnaitre.  Je jure, derrière cette carapace, il va y avoir un objectif qui surgit, donc je pense que peut être je sens juste qu je pourrais littéralement faire en fait n’importe quoi sans que personne ne voit.  


Robert Pattinson mentionne Kristen dans sa nouvelle interview :

Est-ce cool de voir Kristen jouer et être différente en vampire ? Elle est sexy et plus maladroite ?

Pour certaines raisons, j’ai écouté Taylor au Comic Con parlant des choses maladroites, et j’ai pensé, ‘Etait-elle maladroite ?’ (rires). Et tout le monde parle toujours de la maladresse. Mais ouais, je n’ai jamais compris. C’est toujours un aspect des personnages féminins et des jeunes personnages féminins qui ne sont pas censées être attirante à leur propos quand elles sont clairement pas attirante ? (rires) C’est genre, elle est vraiment maladroite, et je n’ai jamais rencontré une personne maladroite de façon authentique ou remarquer quelqu’un qui est handicapé par qu’il est trop maladroit (rires) genre c’est super bizarre.


Source - Via - Via