Saturday, September 1, 2012

Scan + transcript - New interview in Glamour US Magazine (October 2012)

Scan + retranscription - Nouvelle interview au magazine Glamour US (Octobre 2012)

image host




GLAMOUR: When you're not working, what's your usual beauty routine?
KS: I don't wear a lot of makeup. I'm a mascara-and-no-foundation type. If I want a little more, I'll give myself raccoon eyes with black pencil. That's it.

GLAMOUR: You're the face of the new Balenciaga fragrance, Florabotanica. What made you want your name on it?
KS: I jumped at the chance to work with [Balenciaga's] Nicolas Ghesquière. I'm not a huge perfume fan, so when I smelled it, I was relieved. I am a terrible liar!

GLAMOUR: What makeup did you wear in The Twilight Saga: Breaking Dawn? I noticed that becoming undead seemed to come with its own eyeshadow.
KS: Dude, get this: I have these oddly brown eyelids. I've walked into so many photoshoots, and they go, "Sweetheart, would you mind wiping that off?" So the idea behind Bella's makeup was just to enhance them. Anything that's already good on you just gets better when you're a vampire.

GLAMOUR: When you're on a photoshoot, do you approach it like acting?
KS: A good photoshoot can unlock something. I'm attracted to things that unleash qualities I didn't know I had.

GLAMOUR: You're blond in your new movie, On the Road. What was that like?
KS: I feel like my whole body rejects it, but it was really important for the character. It was like learning an accent!

"I'm starting to carry a bag and even put on lipstick. Very mature for me!"

"I'd never worn perfume till now."

In Balenciaga at the Met Gala: "Balenciaga was the first fashion brand I could call by name and go, 'Ooh, I like that!'" says Stewart.
GLAMOUR: Quand vous ne travaillez pas, quelle est votre routine de beauté habituelle ?
KS: Je ne porte pas beaucoup de maquillage. Je suis du type à ne mettre que du mascara sans base (sur la peau). Si je veux mettre un peu plus, je donne un effet charbonneux à mes yeux avec un crayon noir. C’est tout.

GLAMOUR: Tu es l’égérie du nouveau parfum de Balenciaga, Florabotanica. Qu’est-ce qui t’a donné envie de mettre ton nom dessus ?
KS: J’ai sautée sur l’occasion de travailler avec Nicolas Ghesquière . Je ne suis pas une grande fan de parfum, donc quand je l’ai sentie, j’étais soulagée. Je suis une terrible menteuse !

GLAMOUR: Quel maquillage portais-tu dans Breaking Dawn ? J’ai remarqué que devenir immortelle c'est arrivé avec son propre fard à paupière.
KS: Mec, apprends ça : j’ai des paupières d’un marron étrange. Je suis allée à tellement de photoshoots, et ils sont du genre, « Chérie, pourrais-tu enlever cela ? » Donc l’idée derrière le maquillage de Bella était d’améliorer cet effet. Tout ce qui est déjà bien sur toi devient encore mieux quand tu es un vampire.

GLAMOUR: Quand tu es sur un photoshoot, l’appréhendes-tu comme jouer (dans un film) ?
KS: Un bon photoshoot peut débloquer quelque chose. Je suis attirée par les choses qui me font découvrir des qualités que je ne savais pas avoir.

GLAMOUR: Tu es blonde dans ton nouveau film, Sur la Route. Comment c’était ?
Je l'ai ressentie comme si mon corps entier le rejetait, mais c’était très important pour le personnage. C’était comme apprendre un accent! 

« Je commence à porter un sac et même à mettre du rouge à lèvres. Très mature pour moi! »

« Je n’ai jamais porté de parfum jusqu’à aujourd’hui. »

En Balenciaga au Met Gala :  « Balenciaga était la première marque que je pouvais appelée par son nom et dire, ‘ooh, J’aime ça !’ » dit Stewart.