Tuesday, October 12, 2010

Jake Scott talks about Kristen and the lack of pole dance in 'Welcome to the Rileys'

Jake Scott parle de Kristen et le manque de pole dance dans 'Welcome to the Rileys'



His biggest coup, however, was casting Kristen Stewart, co-star of the blockbuster Twilight films, as the underage hooker that the plot turns on. “I loved her in Into the Wild. I thought, ‘Oh my God, that’s exactly the right quality I’m looking for in Mallory.’ It’s a sort of feral quality.”

Scott spent a good year with the screenwriter, streamlining plot points and making them subtle. The death of the Rileys’ daughter is established in a deft and unexpected manner. "She used to exist in flashbacks, but one of the first things I did with Ken was take all the flashbacks out. I kept going back to the idea of restraint."

"While we were in New Orleans, it was very tempting to photograph the cityscape for all of its beauty, but I really didn’t think that was relevant to the characters."

“Some people have said, “It’s a shame you don’t get to see Kristen actually dancing on a pole,’ but that was again a conscious decision. I didn’t shoot it. I was being asked to shoot it, but I wouldn’t shoot it because I didn’t feel that it was relevant to what Doug was going through. And I think, if I had shown her doing that, it was possible the audience would connect that to Doug and to something he was doing as a character. I didn’t want that to happen. I didn’t want that to be in question.”
Son plus gros coup cependant, a été d'avoir Kristen Stewart, la star des films blockbuster Twilight, comme le talonneur des mineurs que l'intrigue se met en marche. "Je l'aimais dans Into the Wild. J'ai pensé, 'Oh mon Dieu, ça c'est exactement la qualité requise dont je suis à la recherche pour Mallory'. C'est une sorte de qualité sauvages."

Scott a passé une bonne année avec le scénariste, rationalisant les points d'intrigue et les rendant subtiles. La mort de la fille des Rileys s'établie d'une façon habile et inattendue. "Elle avait l'habitude d'exister dans les flashbacks, mais l'une des premières choses que j'ai fait avec Ken était d'enlever tous les flashbacks. Je revenais toujours à l'idée de contrainte."

"Pendant que nous étions à la Nouvelle Orléans, il était très tentant de photographier le paysage urbain pour l'ensemble de sa beauté, mais je pensais que ce n'était pas vraiment en rapport avec les personnages."

"Certaines personnes ont dit: 'C'est une honte que vous n'ayez pas montrer Kristen danser sur un poteau', mais c'était encore une fois une décision consciente. Je ne l'ai pas filmer. On me demandait de la filmer, mais je ne voulais pas la filmer parce que je n'avais pas le sentiment que c'était pertinent pour ce que Doug vivait. Et je pense que, si je l'avait montré faisant ça, il était possible que le publique relie ça à Doug et quelque chose qu'il fera en tant que personnage. Je ne voulais pas que cela se produise. Je ne voulais pas qu'il en soit question."


Source