Friday, October 26, 2012

New Kristen's quotes in Cinemania Magazine (Mexico) + Robert Pattinson and Taylor Lautner mention Kristen and Bella

Nouvelles citations de Kristen dans le magazine Cinemania Magazine (Mexique) + Robert Pattinson et Taylor Lautner mentionnent Kristen et Bella

image host image host image host image host
image host image host image host image host image host image host image host image host


Cinemanía met up with the team behind Breaking Dawn Part 2 this summer, first in San Diego and then again in Los Angeles, a few days before the scandal that put Pattinson and Stewart in danger broke. With Stephenie Meyer and the actors we reflected over the success of the Twilight Saga, fan enthusiasm, the sadness of saying goodbye, the memories and the excitement of finally taking some much deserved vacations.

The end of an era

We’ve seen them mature in front of cameras and our eyes, becoming grown up actors with a promising career. Stewart was only 18 when she played the insecure and in love Bella for the first time. Lautner was only 16 and had to get in shape with the possibility of a new actor replacing him for New Moon, and Pattinson was only an English actor that we saw dying in the fourth Harry Potter film. After four years and five movies, these guys agree in a lot of things: this franchise has changed their lives. They also admit to having a certain sadness because of never returning to that universe. The non-stop filming of both Breaking Dawn releases, for seven long months in Vancouver, were too long and tiring for the actors.

“If they told me tomorrow that we had to film new scenes, I’d be really happy. I’d start vibrating with excitement, because I enjoy playing this character,” Stewart explained to us about the bittersweet end that is approaching.

The actress also added that in reality, she hasn’t had to say goodbye to Bella, because all the characters she plays stay with her after she’s done portraying them, “I’ve taken all I needed from her and now this stage is over. This project has been something very special, it lasted a long time, it’s been very indulging and wonderful, although at the same time we were all rushing, not to be done with it, but to complete the experience. Now that we’ve made it, I like looking at it from a distance.”

Lautner, aware of the end of this very long and meaningful stage in his career, was sure to enjoy every single last moment on set, “I remember that the final date was approaching. There were three weeks of shooting left and I said to myself: ‘Now is when I should start soaking in every moment, because I know that when we’re done I’m going to want to turn back time and start this again.’ I’m very happy I did.” He confessed.

For him, there was an especially memorable instant during Breaking Dawn filming, “The most exciting scene to me was the dance with Bella, after the wedding, it’s on Part 1. It was the last thing I filmed in the entire franchise. It was a unique moment, but at the same time it was a tough scene on Jacob, it’s when he has to say goodbye to Bella,” he told, and admitted that the end of this saga allowed him to do something he’d been wanting to for a while, “When a movie ends, you need to take a week to sleep and not do anything. It’s fun because, after this week you thing: ‘Stop. I need to get back to work.’”

Pattinson’s words are probably more enticing to saddened fans of the saga, the actor wanted us to know that this isn’t really the end of the Twilight era, “I see the Harry Potter series and nobody is behaving like it’s over. Everybody looks at the cast the same way. I don’t think it affects in any way. It’ll take years for things to calm down or you need to do something more definitive after this to show the direction you want to take.”

The secret of success

For Meyer, the reason why these stories she wrote and these movies have become a worldwide phenomenon is still a mystery, and she assures to be surprised by it all the time.

Lautner is convinced the writer is too humble, “I never know how to answer that question, but all the merit is to the books and the characters she created. That’s where it all started. It’s a huge honor to be in the situation that allows me to bring them to life. The characters in the books are what made fans fall in love. I have no idea why they feel so identified with them, but I know that’s where it all started.”

Her cast made dared to go in deeper in this subject, indentifying the shared experience that she supposes is part of the key to success in this franchise, “I’ve been obsessed over it and it’s been a very personal experience. There are other people who are into the same things as me and we share that energy. It’s contagious. If you like something, and you can share it with your friends, you like it even more.” Stewart told us.

Sentimental value set

Lautner and Stewart couldn’t hide this from us, they didn’t want to leave Vancouver without stealing a memoir of their days while shooting. Lautner kept the last clothes he used in Breaking Dawn, but he admitted that he would’ve liked to keep the motorcycle.

Stewart was more ambitious than the werewolf, taking various objects, “I kept the wedding ring and some bracelets. Actually, all of Bella’s jewelry. I also have some clothes, at the end of every film I go: ‘I want this, I want that’. I have the jacket from the first film, the one she takes to school: the brown one. It’s fun because it’s something I’d wear, but it actually doesn’t zip up because it’s a prop.” The actress also shared that she’ll also miss the Vancouver air and that especial connection connection she’ll always have with the crew.

Pattinson was the only one that didn’t claim possessions from his character; he’s convinced that Edwards wedding ring should be found on sale on Ebay right now. The actor talked to us about other, maybe less sentimental, things that he’ll miss now that his days filming the vampire saga are over, “There’s this incredibly good place to eat shawarmas in Vancouver, it’s one of the best in the world, which is very strange because it’s in Vancouver. The worst part is I don’t even know where it is, it was always other people that bought them [laughs]. But I really liked it, and also the fried chicken you got on the hotel’s room service [laughs].”

Final notes

For Stewart, there’s a clear reason why she should not be sad over the end of the story: Edward and Bella have finally found happiness and a way to be together, “I don’t want anything else to happen to them, please, leave them in peace. At the end of the film we get to a point that is so satisfactory, it makes you feel really good,” the actress previewed. “I don’t want this to sound arrogant, but we do really cool things with this ending. I think Bill [Condon] was the perfect person to direct this fourth book. The audience expects something very emotional with this ending and I’ve watched it four times, I can tell you that I’ve cried every time.”

Maybe Pattinson’s right, maybe this isn’t the end of an era for the actors of this franchise, but they all have to prove whether they’re in Hollywood to stay, if within a few years these titles will just be one more in their filmography, or whether the adventures of Bella, Edward and Jacob will define their careers forever. Only time has the answer.

Robert Pattinson mentions Kristen and Bella:

Talk to us about Edward in this film. A lot has happened since you began playing him.

I’ve had to deal during the whole series with fundamental means, and at this point, I think Stephenie [Meyer] had already gotten over that aspect of his personality. The moment Bella turns into a vampire, they’re both fine. She’s the best vampire-human turn that has ever happened, so he has nothing to worry about, and nothing happens to the little girl they have together, she’s a great daughter. I think one of the differences in this movie is that he’s more excited over things. He has something that motivates him, and that’s always interesting to play. Finally, he doesn’t have to worry about anything, he knows he has to protect his daughter, but he doesn’t doubt how to do it for a second. It was very attractive to play him as a secure person, a complete change.

Are you going to miss the character or are you glad to leave him behind?

I don’t know. If Stephenie had written another book after Breaking Dawn in which something crazy happened, I would like to play him. But you don’t long for something unless it exists [laughter and a mischievous look]. I never even imagined that the fourth book would be divided into two parts, because when I signed to make these films, they hadn’t divided the last two parts of Harry Potter. Nobody knew that the new tendency of making a series was dividing the last book into two parts [laughs].

I think shooting the last two films wasn’t easy…

Filming them at the same time was tough, and, when we filmed this one, there were different direction units because there’s a lot of action sequences. We were filming things that none of us really knew how they’d end up fitting in the finished version. In the first version of the film, there’s a scene of the final fight, that’s supposed to be a secret, but everybody knows and it’ll last around 45 minutes. A really, really long fight scene. It took us two and a half months to shoot it in the studio with a green screen, fake snow and a lot of filming hours a day. We spent so much time surrounded by green that when we left the studio it all still looked green. It was crazy.

We’ve seen Kristen Stewart reach certain prime professionally, precisely because of this system. Have you become braver and have you been taking more risks by her side?

A lot more. I remember when they sent me the script for ‘Cosmopolis’, we were about to start filming ‘Breaking Dawn’ and I asked everyone whether I should accept it. I knew I liked it, but strangely I didn’t know what to do. I asked Kristen to read the script and she told me: “What the hell are you talking about? You have to do this! It’s Cronenberg!” [laughs]. That influenced my decisions, of course. Kristen is living proof that you can be successful only doing things that she finds specifically interesting. She never makes decisions thinking about her career and it’s something that works more and more as time passes. It’s good that this method works for someone.

Cineman a rencontré l'équipe qui se cache derrière Breaking Dawn Part 2 cet été, d'abord à San Diego et ensuite de nouveau à Los Angeles, quelques jours avant le scandale qui met Pattinson et Stewart dans une rupture imminente. Avec Stephenie Meyer et les acteurs nous avons réfléchis sur le succès de la Saga Twilight, l'enthousiasme des fans, la tristesse de dire au revoir, les souvenirs et l'excitation de prendre finalement de certaines vacances bien méritées.

La fin d’un époque

Nous les avons vus murir sous les caméras et nos yeux, devenant des acteurs adultes avec une carrière prometteuse. Stewart avait seulement 18 quand elle a joué la Bella peu confiante en elle et amoureuse pour la première fois. Lautner avait seulement 16 et a dû arriver à se mettre forme avec la possibilité d'un nouvel acteur le remplaçant pour New Moon et Pattinson était seulement un acteur anglais que nous avons vu mourir dans le quatrième film d'Harry Potter. Après quatre ans et cinq films, ces types sont d'accord pour beaucoup de choses : cette saga a changé leurs vies. Ils reconnaissent aussi avoir une certaine tristesse puisqu’ils ne vont de jamais retourner dans cet univers. Le tournage sans arrêt des deux parties de Breaking Dawn, qui a duré sept longs mois à Vancouver, étaient trop long et fatigant pour les acteurs.

« S'ils me disent demain que nous devions filmer de nouvelles scènes, je serais vraiment heureuse. Je commencerais à vibrer d'excitation, parce que j'aime jouer ce personnage, » nous a expliqué Stewart à propos de la douce fin amère qui s'approche.

L'actrice a aussi ajouté qu'en réalité, elle n'a pas dû dire au revoir à Bella, parce que tous les personnages qu’elle joue restent avec elle après qu'elle les ai interprétés, « j'ai pris tout ce dont j'ai eu besoin d’elle et maintenant cette étape est fini. Ce projet a été quelque chose de très spécial, cela a duré longtemps, il a très satisfaisant et merveilleux, bien qu'en même temps nous nous précipitions tous, pas pour s’en débarrasser, mais achever l'expérience. Maintenant que nous l'avons fait, j'aime le regarder avec du recul. »

Lautner, conscient de la fin de cette très longue et significative étape dans sa carrière, s’est assuré de profiter chaque dernier moment sur le tournage, « je me rappelle que la date finale s'approchait. Il restait trois semaines de tournage et je me suis dit: ' c’est maintenant que je devrais commencer à absorber chaque moment, parce que je sais que quand nous auront fini je vais vouloir revenir dans le temps et recommencer de nouveau. ' Je suis très heureux que j'ai fait. » Avoua-t-il.

Pour lui, il y avait un instant particulièrement mémorable pendant le tournage de Breaking Dawn, « la scène la plus passionnante pour moi était la danse avec Bella, après le mariage, elle est sur la Partie 1. C'était la dernière chose que j'ai filmée de la saga entière. C'était un moment unique, mais en même temps c'était une scène dure pour Jacob, c’est quand il doit dire au revoir à Bella, » il a dit et a admis que la fin de cette saga lui a permis de faire quelque chose qu'il avait voulu à depuis un certain temps, « Quand un film finit, vous devez prendre une semaine pour dormir et rien faire. C’est amusant parce que, après cette semaine vous pendez : ' Arrêtes. Je dois retourner travailler. ' »

Les mots de Pattinson sont probablement les plus séduisants pour fans attristés de la saga, l'acteur a voulu que nous sachions que ceci n'est pas vraiment la fin de l'ère Twilight, « je vois la saga d'Harry Potter et personne ne se comporte comme si c’était fini. Tout le monde regarde le cast de la même façon. Je ne pense pas ça affecte de n'importe quelle façon. Cela prendra des années pour que les choses se calment ou vous devez faire quelque chose de plus définitif après ça pour montrer la direction que vous voulez prendre. »

Le secret du succès

Pour Meyer, la raison pourquoi ces histoires qu’elle a écrites et ces films sont devenus un phénomène mondial est toujours un mystère et elle assure être étonnée par cela tout le temps.

Lautner est convaincu que l'auteur est trop humble, « je ne sais jamais comment répondre à cette question, mais tout le mérite revoient aux livres et les personnages qu'elle a créés. C'est là où tout a commencé. C'est un énorme honneur d'être de faire partie de ceux qui leur donnent vie. Les personnages des livres sont dont les fans sont tombés amoureux. Je n'ai aucune idée de pourquoi ils s’identifient tant à eux, mais je sais que c'est là où tout a commencé. »

Son cast a osé rentrer plus profond dans ce sujet, identifiant l'expérience partagée qu'elle suppose fait partie de la clé du succès dans cette saga, « j’étais obsédée par ça et cela a été une expérience très personnelle. Il y a les autres personnes qui sont dans les mêmes choses que moi et nous partageons cette énergie. C'est contagieux. Si vous aimez quelque chose et vous pouvez le partager avec vos amis, vous l'aimez encore plus. » Stewart nous a dit.

La valeur sentimentale

Lautner et Stewart ne pouvait pas nous cacher cela, ils n'ont pas voulu quitter Vancouver sans voler un souvenir de leurs jours pendant qu’ils tournaient. Lautner a gardé les derniers vêtements qu'il a utilisés dans Breaking Dawn, mais il a admis qu'il aurait aimé garder la moto.

Stewart était plus ambitieux que le loup-garou, prenant des objets divers, « j'ai gardé l'alliance et quelques bracelets. En fait, tous les bijoux de Bella. J'ai aussi quelques vêtements, à la fin de chaque film je fais : ' je ceci veux, je le veux '. J'ai la veste du premier film, celle qu’elle met à l'école : la marron. C’est amusant parce que c’est quelque chose que je porterais, mais en fait elle ne se ferme pas parce que c'est un support. » L'actrice a aussi partagé l'air de Vancouver et que cette relation particulière qu’elle aura toujours avec l'équipe lui manqueront aussi.

Pattinson était le seul qui n'a pas demandé d’objets de son personnage il est convaincu que l'alliance d'Edward devrait être trouvée en vente sur EBay tout de suite. L'acteur nous a parlé d'autre chose, peut-être moins sentimental, des choses qui lui manqueront maintenant que ses jours de tournage de la saga de vampire sont finis, « Il y a cet incroyablement bon endroit pour manger des shawarmas à Vancouver, c'est un des meilleurs dans le monde, ce qui est très étrange parce qu'il est à Vancouver. Le pire c’est que je ne sais même pas où c’est, c'était toujours les autres personnes qui leur allait en acheter [rires]. Mais j’ai vraiment aimé et aussi le poulet frit vous avez dans le service de chambre de l'hôtel [rires]. »

Notes Finales

Pour Stewart, il y a une raison claire pourquoi elle ne devrait pas être triste sur la fin de l'histoire : Edward et Bella ont finalement trouvé le bonheur et une façon d'être ensemble, « je ne veux pas qu'autre chose leur arrive, s'il vous plaît, laissez-les tranquille. À la fin du film nous arrivons à un point qui est si satisfaisant, ça vous fait se sentir vraiment bien," a prévisualisé l'actrice. "Je ne veux pas que ceci semble arrogant, mais nous avons fait vraiment des choses vraiment cool  avec la  fin. Je pense que Bill [Condon] était la personne parfaite pour diriger ce quatrième livre. Le public s'attend à quelque chose de très émotionnel à la fin et je l'ai regardé quatre fois, je peux vous dire que j'ai pleuré à chaque fois. "

Peut-être que Pattinson a raison, peut-être ceci n'est pas la fin d'une ère pour les acteurs de cette saga, mais ils doivent tous prouver s'ils sont à Hollywood pour rester, si dans quelques années ces titres seront juste un film de plus dans leur filmographie, ou si les aventures de Bella, Edward et Jacob définiront leurs carrières pour toujours. Seul le temps a la réponse.

Robert Pattinson mentionne Kristen et Bella :

Parlez-nous d’Edward dans ce film. Beaucoup de choses sont arrivés depuis que vous avez commencé à le jouer.

J'ai dû avoir affaire pendant la saga entière avec des sens fondamentaux et à ce point, je pense Stephenie [Meyer] était déjà arrivé sur cet aspect de sa personnalité. Le moment où Bella se transforme en vampire, ils vont bien tous les deux. Elle est la meilleure transformation humain en vampire qui est jamais arrivé, donc il n'a pas à s'inquiéter et rien n'arrive à la petite fille qu'ils ont ensemble, elle est une super fille. Je pense qu'une des différences de ce film est qu'il est plus enthousiaste sur les choses. Il a quelque chose qui le motive et c'est toujours intéressant à jouer. Finalement, il ne doit s'inquiéter de rien, il sait qu'il doit protéger sa fille, mais il ne doute pas comment le faire pendant une seconde. C’est très intéressant de le jouer comme une personne sécurisée, un changement complet.

Votre personnage va vous manquer ou êtes-vous content de le quitter ?

Je ne sais pas. Si Stephenie avait écrit un autre livre après Breaking Dawn et que quelque chose de fou arriverait, je voudrais le jouer. Mais vous ne faites pas quelque chose longtemps à moins que ça existe [rire et regard malicieux]. Je n'ai jamais imaginé que le quatrième livre serait divisé dans deux parties, parce que quand j'ai signé pour faire ces films, ils n'avaient pas divisé les deux dernières parties d'Harry Potter. Personne ne savait que la nouvelle tendance de faire une sage était de diviser le dernier livre en deux parties [rires]. 

Je pense que tourner les deux derniers films n'était pas facile …

Le tournage des deux en même temps était dur et, quand nous avons filmé celui-ci, il y avait des unités de direction différentes parce qu'il y a beaucoup de séquences d'action. Nous filmions des choses qu'aucun d'entre nous ne savait vraiment comment ils finiraient dans la version finale. Dans la première version du film, il y a une scène du combat final, on suppose que c'est un secret, mais tout le monde le sait et cela durera autour de 45 minutes. Une vraiment, vraiment longue scène de combat. Cela nous a pris deux mois et demi pour la tourner dans le studio avec un écran vert, de la fausse neige et beaucoup d'heures de tournage par jour. Nous avons passé tant de temps entouré par du vert que quand nous avons quitté le studio tout semblait toujours vert. C'était fou.

Nous avons vu que Kristen Stewart a attient certaines primes professionnellement, précisément à cause de ce système. Êtes-vous devenus plus courageux et avez-vous pris plus de risques à ses côtés ?

Beaucoup plus. Je me souviens quand ils m'ont envoyé le scénario pour 'Cosmopolis', nous étions sur le point de commencer à tourner ' Breaking Dawn ' et j'ai demandé à tout le monde si je devrais l'accepter. Je savais que je l’avais aimé, mais étrangement je n'ai pas su quoi faire. J'ai demandé à Kristen de lire le scénario et elle m'a dit : "Bordel, de quoi parles-tu ? Tu dois le faire! C'est Cronenberg!" [Rires]. Cela a influencé ma décision, bien sûr. Kristen est la preuve vivante que vous pouvez avoir du succès en ne faisant que des choses qu'elle trouve particulièrement intéressantes. Elle ne prend jamais des décisions pensant à sa carrière et c’est quelque chose qui marche de plus en plus avec le temps qui passe. C’est bien que cette méthode marche pour quelqu'un.