Thursday, October 4, 2012

Scans/Transcript - New interview in Miss Magazine (Austria)

Scans/Retranscription - Nouvelle interview dans le magazine Miss (Autriche)

image host image host




ITsOTBY note: This interview has been translated and was conducted as a roundtable with international journalists. So quotes may appear in multiple international publications.

Kristen Stewart already arrives at the interview, dressed casually. She wears black skinny jeans, black boots and a white shirt and is in a fantastic mood (...)

Miss: Have you read Fifty Shades of Grey?
KS: I read parts of it, why?

Miss: Did you know that the book is based on your Twilight character? Would you play the part if it was made into a movie?
KS: Erm, (laughs) as of now nobody has called me yet to offer the part to me.

Miss: Maybe your agent tries to protect you and just didn‘t pick up.
KS: No, probably not (laughs). But if they told me something like that it‘d be hilarious.

Miss: But your current movie, On the Road is pretty racy as well.
KS: Yeah but I haven‘t even read all of FSOG and the part is much sought after. So I don‘t know...

Miss: Do you think you‘d be brave enough to take on a role like that?
KS: Tough question. I‘ve read some really heavy parts (laughs) and I couldn‘t believe it. I see people read it on subways or something and I just think „Dude, you‘re in public. Please!“ (laughs) But normally I‘m ballsy when it comes to taking on tough parts. It just depends on the right story.

Miss: Which role would you like to play after your current movie?
KS: To look at the future is hard. Sometimes you read a script and you‘re totally moved by it and sometimes you even discover new parts of yourself while reading it, that you then want to play out as an actor.

Miss: You and your colleagues, you all became big stars with the first part of Twilight. Are you treated differently on sets today than you used to be?
KS: Near the end of the Twilight movies I thought that people didn‘t really talk to us anymore which I found weird. It was as if someone had said, „Just let those people be. If there‘s no reason to talk to them, then don‘t do it.“ I hate that. I don‘t want to be protected by anyone, I‘m fine, thank you. Quite the contrary, it‘s terrible to be so isolated and everyone thinks that that‘s what I wanted.

Miss: Is it important for you to stay normal and grounded?
KS: No. I love to sit around alone all day. (laughs) My god, of course not.

Miss: Are you scared that everyone is always gonna measure you against your role as Bella?
KS: The people are always going to talk about the fact that I got super-duper famous with Twilight. And if those, that love the vampire books have problems with seeing me in other roles than that‘s actually the ultimate compliment. I can now choose the challenges I want to take on as an actress myself, which is pretty awesome. If it wasn‘t like that I‘d be pretty pissed.

Miss: Twilight definitely ends with Breaking Dawn Part 2. When you look back, which scene touched you the most?
KS: Oh, during the whole shoots there were so many. Bella nearly lived a whole life during those 4-5 years. There were a lot of challenges.

Miss: Did you steal any tokens from set? Maybe some drawing pins?
KS: No, I didn‘t take those but I did take her rings, all the bracelets and the wedding ring. Although I think I have the wrong one. Someone else must‘ve taken the real one and it‘s not in some bag, like a big, fat diamond.

Miss: What, that - now that you‘re famous and have a lot of crazy fans - you can‘t really do anymore these days, do you miss most?
KS: I get recognized everywhere, even in the most remote areas of the world. Even if I was at the bottom of an ocean, a camera would appear behind some shell. So I definitely miss that the most. To do whatever I want without anyone watching me.
ITsOTBY note: Cette interview a été traduite et rélisée lors d'une table ronde avec des journalistes internationaux. Plusieurs citations peuvent donc apparaître dans de multiples interviews.

Kristen Stewart arrive à l'interview, habillée de façon décontractée. Elle porte un jean slim noir, des boots noir et une chemise blanche et est d'une humeur fantastique (...)

Miss: Avez-vous lu Fifty Shades of Grey?
KS: J'en ai lu certaines parties, pourquoi?

Miss: Saviez-vous que le livre est basé sur votre personnage dans Twilight? Voudriez-vous jouer le rôle si il était adapté en film?
KS: Euh, (rires) à l'heure d'aujourd'hui personne ne m'a encore appelé pour m'offrir le rôle.


Miss: Peut-être que votre agent essaye de vous protéger et n'a juste pas reconduit l'offre.
KS: Non, probablement pas (rires). Mais si ils me disaient quelque chose comme ça ce serait hilarant.

Miss: Mais votre film actuel, Sur la Route est assez osé aussi.
KS: Oui, mais je n'ai même pas lu l'ensemble de FSOG et le rôle est très recherché. Donc, je ne sais pas...

Miss: Pensez-vous que vous auriez le courage de jouer un rôle comme ça?
KS: Question difficile. J'ai lu quelques parties très hard (rires) et je ne pouvais pas y croire. Je vois des gens le lire dans le métro ou quelque chose et je pense juste "Mec, tu es en public. S'il te plaît!" (Rires) Mais normalement, je suis couillu quand il s'agit de prendre sur des rôles difficiles. Cela dépend de la bonne histoire.

Miss: Quel rôle aimeriez-vous jouer après votre film actuel?
KS: Envisager l'avenir est difficile. Parfois, vous lisez un script et vous êtes totalement ému et parfois vous découvrez même de nouvelles parties de vous-même en le lisant, qui font que vous souhaitez ensuite le jouer en tant qu'acteur.


Miss: Vous et vos collègues, vous êtes tous devenus de grandes stars avec le premier volet de Twilight. Êtes-vous traité différemment aujourd'hui sur les plateaux de tournage?
KS: Vers la fin des films Twilight je pense que les gens ne nous parlaient plus vraiment ce que j'ai trouvée bizarre. C'était comme si quelqu'un leur avait dit: "Laissez ces personnes. Si vous n’avez pas une raison de leur parler, ne le faîtes pas." Je déteste ça. Je ne veux pas être protégé par qui que ce soit, je vais bien, merci. Bien au contraire, c'est terrible d'être si isolé et tout le monde pense que c'est ce que je voulais.


Miss: Est-il important pour vous de rester normal et la terre?
KS: Non. J'aime être assise seule toute la journée. (rires) Mon dieu, bien sûr que non.


Miss: Avez-vous peur que chacun vous compare toujours à votre rôle de Bella?
KS: Les gens vont toujours parler du fait que je suis la super célèbre d Twilight. Et si ceux qui aiment les livres de vampires ont des problèmes avec le fait de me voir dans d'autres rôles c'est en fait le compliment ultime. Je peux maintenant choisir les défis que je veux prendre moi-même en tant qu'actrice, ce qui est assez génial. Si ce n'était pas comme ça, j'en aurais assez ras le bol.


Miss: Twilight se termine définitivement avec Breaking Dawn Part 2. Lorsque vous regardez en arrière, quelle scène vous a le plus touchée?
KS: Oh, au cours de l'ensemble des tournages il y en a eu tellement. Bella a vécu presque toute une vie durant ces 4-5 ans. Il y avait beaucoup de défis.

Miss: Avez-vous voler quelques choses du plateau? Peut-être quelques punaises?
KS: Non, je ne les ai pas pris mais j'ai pris ses bagues, tout ses bracelets et la bague de mariage. Bien que je pense que j'ai la mauvaise. Quelqu'un d'autre a du prendre la vraie et pas un quelconque sac, genre un gros, large diamant.


Miss: Qu'est-ce que - maintenant que vous êtes célèbre et avez beaucoup de fans dingues - vous ne pouvez plus vraiment faire ces jours-ci, vous manque le plus?
KS: On me reconnaît partout, même dans les zones les plus reculées du monde. Même si j'étais au fond d'un océan, une caméra apparaîtrait derrière une carapace. La plupart me manque donc certainement. Faire ce que je veux sans que personne ne me regarde.



Thanks to @RKbubbles