Tuesday, October 2, 2012

Scan/Transcript - New interview for 'On the Road' with Tv Sorrisi e Canzoni Magazine (Italy)

Scan/Retranscription - Nouvelle interview pour 'Sur la Route' avec Tv Sorrisi e Canzoni Magazine (Italie)

image host




- It will be hard for fans of the romantic Bella to recognize their beloved character.
"Why? Marylou, too, is a romantic girl."

- Yeah, but she lives according to the 'Sex, Drugs and Rock 'n' Roll' myth.
"I wasn't ashamed of anything I filmed. Marylou is the most alive character of the book, and does everything with enthusiasm. It's the story of three guys looking for freedom, which they couldn't have in the America of 1947."

- She still is very transgressive.
"I don't think they wanted to rise against something. The Beat movement and the year 1968 came later. Back then, they just wanted to live hard."

- Do you feel like a rebel?
"I don't know, I have more facets. One the one hand I have very tranditional values: I'm looking for love and want a baby one day. On the other hand, I have a secret and rebel side, that I maybe took from an Australian mom who handed down to me the love for adventure and freedom. And sometimes I feel a bit offbeat. That's also what I like about Kerouc's novel, it tells you not to imitate the others because it's good to be a bit different."

- Did you read the book?
"Of course, when I was 15. The funny thing is that I would identify myself with Sam, the narrator, the one who watches the others do crazy stuff then write about it. I remember telling myself: I need to find people who spur me like that in life!"

- Have you ever gone on a road trip?
"Oh yeah, I was really young. I only remember that the car stinked in the end!"

- What did you love about Marylou?
"I listened to her daughter and people who knew her on audio tapes. It moved me. She was more free than I am, but she was generous. She was looking for experiences then shared them with others. It was a different approach to life. I'm much more introvert and I was about to refuse the part for that reason."

- Why?
"I was afraid I wouldn't be able to lose control. But then luckily I managed to do it completely."

- You're an idol for millions of teenagers, but why don't you ever talk about your personal life?
"I don't sell myself. I sell my movies and my work. Actors who think they're interesting and sell their personal life are ridiculous. And I'd like to tell something to those curious people: if you like me, it's because you feel like we're similar. Then why do you want to find out who-knows-what secrets? I swear it's not worth it. My life is not different from yours."

- Maybe you still haven't got used to the consequences of fame.
"It's true, I'm still living the first time I met fans. I thought I'd shot a weird small movie and I wondered if it'd be successful. Then I saw this ocean of screaming guys...That's when I knew I had become famous."

- Talking about Twilight, we'll see you in the last instalment soon. Can you tell us something?
"Expect a huge transformation. I'm not a shy high school girl anymore, but a bloodthirsty warrior. I spent three movies watching others play the vampires, now it's my turn and I told myself: I may come last, but I want to be the best one."
- Ce sera dur pour les fans de la romantique Bella de reconnaître leur personnage tant aimé.
« Pourquoi ? Marylou est aussi une fille romantique. »

- Ouais, mais elle vit le mythe ‘Sexe, Drogues et Rock’n’Roll’.
« J’ai n’avais pas honte de quoique ce soit quand j’ai tourné. Marylou est le personnage le plus vivant du livre, et elle fait tout avec enthousiasme. C’est l’histoire de trois potes à l ;a recherche de la liberté, qu’ils ne pouvaient pas avoir en Amérique de 1947. »

- Elle reste très transgressive.
« Je ne pense pas qu’ils voulaient s’élever contre quelque chose. Le mouvement du Beat et l’année 1968 est arrivé plus tard. Avant ça, ils voulaient juste vivre à fond. »

- Vous sentez-vous comme une rebelle ?
« Je ne sais pas, j’ai plus de facettes. D’une part j’ai des valeurs très traditionnelles : je cherche l’amour et je veux un bébé un jour. D’une autre part, j’ai un côté secret et rebelle, que je tiens du côté de ma mère Australienne qui m’a donné l’amour de l’aventure et de la liberté.  Et de temps en temps je me sens un peu à côté. C’est aussi pour ça que j’aime le roman de Kerouac, ça nous dit qu’il ne faut pas imiter les autres et que c’est bien d’être un peu différent. »

- Avez-vous lu le livre ?
« Bien sûr, quand j’avais 15 ans. La chose marrante est que je m’identifierais à Sal, le narrateur, celui qui regarde les autres faire les trucs fou et puis qui écrit dessus. Je m rappelle me dire à moi-même : je dois trouver des gens qui m’inciterait comme ça dans la vie ! »

- Avez- vous déjà fait un road trip ?
« Oh ouais, j’étais très jeune, je me rappelle juste que la voiture puait à la fin ! »

- Qu’aimez-vous à propos de Marylou ?
« J’ai écouté sa fille et les gens qui la connaissait en enregistrements. Ça m’a secouée. Elle était bien plus libre que moi, mais elle était généreuse. Elle recherchait des expériences et puis les partageait avec les autres. C’était une approche de vie différente. Je suis bien plus introvertie et j’allais refuser ce rôle pour cette raison. »

- Pourquoi ?
« J’avais peur de ne pas être capable de me laisser aller. Mais avec chance, je me suis débrouillée pour le faire complètement. »

- Vous êtes une idole pour les millions d’adolescents, mais pourquoi ne parlez-vous jamais de votre vie privée ?
« Je ne me vend pas. Je vends des films et mon travail. Les acteurs qui pensent qu’ils sont intéressants et qui vendent leur vie privée sont ridicules. Et je voudrais dire quelque chose à ces gens curieux : si vous m’aimez, c’est parce que vous sentez que nous sommes similaire. Donc pourquoi voulez-vous savoir qui sait quels secrets ? Je le jure que ça ne vaut pas le coup. Ma vie n’est pas différente de la vôtre. »

- Peut-être n’êtes-vous toujours pas habituée aux conséquences de la célébrité.
« C’est vrai, je vis toujours la première fois que je rencontre les fans. Je croyais que je tournais un petit film étrange et je me demandais si ça aurait du succès. Et puis j’ai vu cet océan de gens qui criaient… C’est quand j’ai su que je deviendrais célèbre. »

- En parlant de Twilight, nous vous verrons dans le dernier volet bientôt. Pouvez-vous nous en dire plus ?
« Attendez-vous à une grosse transformation. Je ne suis plus une lycéenne timide, mais un guerrière assoiffée de sang. J’ai passé trois films à regarder les autres jouer les vampires, maintenant c’est mon tour et je me suis dit : je suis peut-être la dernière, mais j’ai envie d’être la meilleure. »


English translation @CSI_Robsten - Scans