Wednesday, November 14, 2012

New interview with The Washington Post + Bill Condon talks about Kristen

Nouvelle interview avec The Washington Post + Bill Condon parle de Kristen


Kristen Stewart, Robert Pattinson say goodbye to Bella, Edward, and ‘Twilight’ spotlight

By Associated Press, Updated: Wednesday, November 14, 9:37 AM

LOS ANGELES —
Kristen Stewart and Robert Pattinson sit side by side on a sofa at the Four Seasons hotel, discussing the end of the five-film project that made them famous and brought them together.

“Twilight” rocketed both to superstardom, and their real-life romance only propelled them further. With Friday’s release of the final film in the franchise, “The Twilight Saga: Breaking Dawn — Part 2,” the young actors bid farewell to the worldwide fantasy sensation, but not to the tabloid attention they garner wherever they go.

Dedicated Twi-Hards were devastated when Stewart admitted in July to cheating on Pattinson in a “momentary indiscretion” with her married “Snow White and the Huntsman” director. Bella and Edward, er, Stewart and Pattinson briefly split, which not only threatened to jeopardize marketing for the final “Twilight” film, but unraveled the real-life element of the vampire love story.

Now reunited, the pair finish each other’s sentences during a recent interview as they talk about how much their lives have changed since the first “Twilight” movie was released in 2008.

“After the first one, I mean, it’s a different world you’re living in,” says Pattinson, 26.

“Also, we’re at that stage of life when things are shifting anyway,” adds Stewart, 22, who was just 17 when she first played Bella Swan.

Global fame makes growing up challenging, they say, acknowledging they’ve become more insular.

“It’s a really weird thing because you kind of have to hide,” Pattinson says, “and hiding really destroys the thing which, for one thing...”

Stewart interjects: “That fuels you as an actor.”

“Yeah. It destroys your fuel,” he continues, “and also it destroys — you get to the point where you start to lose interest in things because you spend so much time...”

“Guarding,”
Stewart says.

“Yeah, and that’s your world,” Pattinson says. “Your world gets smaller. There’s a massive contraction. And the weirdest thing is the more you contract it, the more the (public) interest goes up. It’s so crazy. There’s no way around it. You’re either on a 24-7 reality-TV show, or people think you should be.”

“No, it’s hilarious,” Stewart says, not looking like she finds it very funny. “Either way, people are like, ‘Ugh. Famewhores.’”

But she has wanted every “Twilight” film to be successful and knows it’s not popular to complain about the personal costs of fame.

“This is a really scary question to answer because people instantly just hate you for even saying that anything is close to unsavory or whatever or however you want to put it,” she says.

Director Bill Condon, who began working with Stewart, Pattinson and Taylor Lautner in 2010, says the young megastars understand the pressures of the spotlight.

“They appreciated the good stuff about it, they were able to kind of glide through the stuff that wasn’t so good, and, really, they’re three very grounded human beings who really just, I have to say, matured into better versions of themselves,” Condon said. “They didn’t get altered by it, which is kind of extraordinary.”

Stewart said it’s been an indulgence to play the same character for so long, but there is some relief in having reached the end of her story.

“There are so many beloved moments in this series that we would think about for five years,” she said. “They weigh on you, whereas in a normal movie, you’ve got five weeks, five months... We, for five years, have been waiting for the story to be told. And now that it is, I don’t want to say that I’m so excited that it’s done, because that sounds like I just don’t want to do it anymore, but I’m just excited that we don’t have that on us anymore.”

Wrapping up the second “Breaking Dawn” film was a relief for Condon, too.

“It’s something you obsess on for so long,” he said. “It’s good to say goodbye to it.”

Pattinson and Stewart are also glad to finish the last round of “Twilight” promotions and press interviews.

“Doing press for a different movie, you’re literally just talking about the movie,” Pattinson says. “This, 90 percent of the time we’re talking about our lives rather than the movie.”

“But this is it,” Stewart says. “It definitely makes today easier.”
Kristen Stewart, Robert Pattinson disent au revoir à Bella, Edward et au projecteur de 'Twilight'

Par Associated Press, Mise à jour: Mercredi 14 Novembre 09h37

LOS ANGELES -
Kristen Stewart et Robert Pattinson sont assis côte à côte sur un canapé à l'hôtel Four Seasons, discutant de la fin du projet, cinq films qui les ont rendus célèbres et les ont réunis.

"Twilight" les a fait monter en flèche à la fois vers la célébrité, et leur amour dans la vie réelle n'a fait que les propulser encore plus loin. Avec la sortie vendredi du dernier film de la franchise, "The Twilight Saga: Breaking Dawn - Part 2", les jeunes acteurs font leurs adieux à cette sensation fantastique dans le monde entier, mais pas à l'attention des tabloïds qui les suivent partout où ils vont.

Les Twi-hards dévoués ont été dévastés quand Stewart a admis en Juillet avoir trompé Pattinson dans une «indiscrétion momentanée» avec son metteur en scène marié de "Blanche-Neige et le chasseur" . Bella et Edward, euh, Stewart et Pattinson se sont brièvement séparé, ce qui n'a pas seulement menacé de compromettre la commercialisation du dernier film "Twilight", mais aussi démêler l'élément de la vie réelle de l'histoire d'amour de vampire.

Maintenant réunis, la paire finit chaque phrase de l'autre lors d'une récente interview lorsque l'on parle de combien leurs vies ont changé depuis le premier film "Twilight" sorti en 2008.

«Après le premier, je veux dire, c'est un autre monde dans lequel vous vivez,» déclare Pattinson, 26 ans.

«De plus, nous sommes à un stade de la vie où les choses évoluent quand même,» ajoute Stewart, 22 ans, qui n'avait que 17 ans quand elle a joué Bella Swan.

Célébrité mondiale rend le passage à la vie adulte de plus en plus difficile, disent-ils, tout en reconnaissant qu'ils sont devenus plus insulaire.

"C'est une chose vraiment bizarre parce que vous faîtes en sorte de vous cacher," dit Pattinson, "et en se cachant cela détruit vraiment la seule chose qui, pour une chose ..."

Stewart s'exclame: "c'est ce qui vous alimente en tant qu'acteur."

"Ouais. Il détruit votre carburant en quelque sorte," poursuit-il, "votre monde devient plus petit. Vous êtes amené à le réduire de façon drastique. Et la chose la plus étrange est que plus vous le réduisez plus le public s'y intéresse. Il n'y a pas moyen de s'en défaire. Vous vivez comme dans un show de télé-réalité 24:24, ou bien les gens pense que vous devriez l'être. vous arrivez au point où vous commencez à perdre tout intérêt pour les choses parce que vous passez autant de temps ..."

«C'est hilarant,» dit Stewart n'ayant pas vraiment l'air de trouver cela très drôle. "De toute façon les gens vont penser 'ughh', que l'ont cherche à tout prix la célébrité!".

Mais elle a voulu que chaque film "Twilight" soit réussi et sait qu'il n'est pas populaire de se plaindre des coûts personnels de la gloire.

"C'est une question vraiment effrayante à répondre parce que les gens te déteste juste instantanément si tu as le malheur de dire que tout a un mauvais goût ou quoi que ce soit d'autre et peut importe la façon dont vous le dîtes," dit-elle.

Le réalisateur Bill Condon, qui a commencé à travailler avec Stewart, Pattinson et Taylor Lautner en 2010, dit que les jeunes superstars comprennent la pression des projecteurs.

"Ils ont apprécié les bonnes choses à ce sujet, ils ont pu en quelque sorte se glisser au travers de choses qui n'étaient pas très bonnes, et, vraiment, ce sont trois êtres humains qui ont la tête sur les épaules qui vraiment juste, je dois dire qu'ils ont mûri en une meilleure versions d'eux-mêmes," a déclaré Condon. "Ils ne se sont pas modifiées par rapport à cela, ce qui est assez extraordinaire."

Stewart a dit que ce fut un plaisir de jouer le même personnage pendant si longtemps, mais il y a un certain soulagement d'avoir atteint la fin de son histoire.

"Il y a tellement de moments bien-aimés dans cette série auxquels nous aurons penser pendant cinq ans," a t-elle dit. "Ils pèsent sur vous, alors que dans un film normal, vous avez cinq semaines, cinq mois ... Nous, pendant cinq ans, on a été en attente pour que l'histoire soit racontée. Et maintenant que ça l'est, je ne veux pas dire que je suis tellement excité que ce soit fait, parce que ça sonne comme si je ne veux pas le faire non plus, mais je suis simplement heureuse que nous n'avons plus cela sur nos épaules."

Finir le second "Breaking Dawn" fut un soulagement pour Condon, aussi.

"C'est quelque chose qui vous obsède depuis si longtemps," a t-il dit. "Il est bon de lui dire au revoir."

Pattinson et Stewart sont également heureux de terminer la dernière ronde de promotions "Twilight" et des interviews de presse.

"Faire de la presse pour un film différent, vous ne faîtes littéralement que de parler du film," dit Pattinson. "Alors que là, 90 pour cent du temps, nous parlons de nos vies plutôt que du film."

"Mais ça y est c'est fini," dit Stewart. "Ça rend les choses certainement plus facile aujourd'hui."
Source via