Tuesday, December 11, 2012

New pictures from the 'On the Road' Vanity Fair Screening + Jerry Cimino talks meeting Kristen

Nouvelles photos lors de la projection de 'Sur la Route' par Vanity Fair + Jerry Cimino parle de sa rencontre avec Kristen


| 'On the Road' Vanity Fair Screening |
image host image host image host image host

[...] The first person I spotted was Garrett Hedlund, who had apparently just concluded a press photo-op with Kristen Stewart. After handshakes and hugs I said, “Garrett, introduce me to Kristen tonight when you get a chance, will you? I’ve never met her.” “Sure, man, sure,” he assured me.

[...] When the film was done, Kristen, Walter, and Garrett came on stage for a Q & A that lasted about 45 minutes. Then 300 people made a beeline for the restrooms. When our crowd finally made our way back inside the theater after most everyone else had left, we were a little disappointed our celebrity friends were nowhere to be found. So me and John, his sisters and Gerry talked amongst ourselves, and then a few people asked to get photos of the Cassady kids together, and a few minutes later Walter Salles walked out to say hello, followed by Kristen Stewart and Garrett Hedlund.

[...] Francis Coppola had left early, I was sorry to see, as I’ve never met him, and he’s been a hero to me for thirty years. The rest of us all started talking in one big circle, Cathy and Jami giving their impressions, having just seen the film for the first time, and then we all broke into little groups of 2 or 3 and discussed various issues. I kept looking at Garrett with a “when are you going to introduce me to Kristen?” look, but he wasn’t reading my mind, and at a certain point when I was talking to Walter about something to do with Howl (I’m embarrassed to say I don’t even remember what!) I noticed Kristen Stewart was standing alone for a moment and I said, “Excuse me Walter, I’ve got to introduce myself to Kristen.” (Why I didn’t ask Walter to introduce me, I don’t know.) So, I walked over and said, “Hi Kristen, I’m Jerry, we’ve never met, and I want to take the opportunity to introduce myself.” And she was great. “Oh, Walter and Garrett talk about you all the time. I’ve been wanting to visit The Beat Museum for the longest time.” She was very gracious and kind, and I reached in my pocket and gave her a promotional museum business card that happened to be stamped “Two for One Admission” to The Beat Museum. “Well, we normally charge an admission but I’ll make sure you get in for free,” I joked to the girl who is one of Hollywood’s highest paid actresses. She posed for a few photos and was very patient, even after the flash miscued in the dark theater. In all, a delightful young person who carries herself extremely well for being only 22, and whose every action and word is reported by tabloids the world over. I think I like her because she seems very genuine and authentic, two traits Ginsberg, Neal, and Jack would admire.

Read the full encounter HERE
[...] La première personne que j'ai repéré était Garrett Hedlund, qui apparemment venait de finir une séance photos pour la presse avec Kristen Stewart. Après les poignées de mains et les embrassades je lui ai dit, "Garrett,présentes-moi à Kristen ce soir, quand tu en auras l'opportunité, veux-tu? Je ne l'ai jamais rencontrée." "Bien sûr, mec, bien sûr," il m'a assuré.

[...] Lorsque le film s'est terminé, Kristen, Walter, et Garrett sont montés sur scène pour un Q & A qui a duré environ 45 minutes. Ensuite 300 personnes ont fait la queue pour aller aux toilettes. Quand notre groupe est finalement retourné à l'intérieur du cinéma après que la plupart des autres soient partis, nous étions un peu déçus de ne retrouver nos amis célèbres nulle part. Donc, moi et Jean, ses sœurs et Gerry nous nous sommes mis à discuter entre nous, puis quelques personnes nous ont demandé des photos des enfants Cassady ensemble, et quelques minutes plus tard Walter Salles est sorti pour dire bonjour, suivi par Kristen Stewart et Garrett Hedlund.

[...] Francis Coppola était parti plus tôt, je l'ai regretté, comme je ne l'ai jamais rencontré, et que depuis trente ans il a été un héros pour moi. Les autres d'entre nous se sont mis à discuter en formant un grand cercle, Cathy et Jami donnaient leurs impressions, juste après avoir vu le film pour la première fois, et puis nous nous sommes tous divisés en petits groupes de 2 ou 3 et discutions de divers sujets. J'ai continué à regarder Garrett avec un regard du genre "quand vas-tu me présenter à Kristen?", mais il ne semblait pas lire dans mes pensées, et à un moment donné, quand je parlais à Walter de quelque chose à voir avec Howl (je suis gêné de dire que je ne m'en souviens même plus!), j'ai remarqué que Kristen Stewart s'était retrouvée seule pendant un instant et j'ai dit: "Excusez-moi Walter, je dois aller me présenter à Kristen".(Pourquoi je n'ai pas demandé à Walter de me présenter, je ne sais pas.) Donc, j'y suis allé et j'ai dit, "Salut Kristen, je suis Jerry, nous ne nous sommes jamais rencontrés, et je veux profiter de l'occasion pour me présenter."Et elle a été géniale. "Oh, Walter et Garrett me parlaient de toi tout le temps. J'avais envie de visiter le Beat Museum depuis tellement longtemps. "Elle était courtoise et très gentille, et j'ai sorti de ma poche etlui ai donné une carte de visite promotionnelle du musée qui portait le tampon "une entrée pour deux personnes" au Beat Museum. "Bon, généralement l'entrée est payante, mais je ferai en sorte de te faire entrer gratuitement", j'ai plaisanté avec la fille qui est l'une des actrices les mieux payées d'Hollywood. Elle a posé pour quelques photos et a été très patiente, même après la bévue du flash dans la salle de cinéma obscure. En définitive, une jeune personne charmante qui se porte extrêmement bien pour avoir seulement 22 ans, et dont chaque action et parole sont rapportées par les tabloïds du monde entier. Je pense que je l'aime bien parce qu'elle semble très sincère et authentique, deux traits que Ginsberg, Neal et Jack auraient admiré.

Lisez le témoignage complet ICI


Source - Via - Via