Thursday, March 14, 2013

New Kristen's Interview with Chicago Sun Times

Nouvelle interview de Kristen avec le Chicago Sun Times

"Human beings are just animals," says Kristen Stewart. “It’s about fiercely living and squeezing every single drop out of life and not denying any aspects of it.”

Despite her up-and-down personal life, Stewart is not talking about herself or any dramas that have tabloid headlines attached to them. Instead, she’s mulling over her explicit scenes in “On the Road,” opening Friday.

“So much is clearly illustrated through her sexuality in her film,” Stewart says of her character Marylou. “But there was nothing about it that seemed gratuitous. It just seemed so necessary. There was simply no question that this would be a more sexual role.”

Based on the classic book by Jack Kerouac, this adaptation is about a young writer named Sal Paradise (Sam Riley) whose life turns upside-down during a cross-country road trip with Dean Moriarty (Garrett Hedlund) and his girlfriend, Marylou.

“She’s a very dedicated performer,” says Hedlund of working with Stewart. “She read this book at 15 and stuck with this project. It meant that much to her.”

After the tumultuous 2012 that brought her final “Twilight” film as Bella, Stewart now says, “I’m doing all right. No, I’m actually doing good. I’m happy.”

1 Do you remember when you first read “On the Road?”

It was on a reading list at my school. I remember it was literally next to “The Scarlet Letter” and “Catcher in the Rye.” Those books would have been cool, too, but I wanted to choose the most different one and went for it. I had the greatest time of possibly my whole academic career reading this book. I just aligned with that period in the book and kept thinking, “Wow. I love these words.”

2 What spoke to you in those words?

I loved that the book told me that it was my job to choose what my life was going to be. It was a conscious choice because life doesn’t just happen to you. It told me that you have to use every second in life. You can’t get complacent and let life pass you by. The people in this book were aggressively living. Also, it wasn’t about what happens to them in the end. It was about what happens to you in the middle, too.

3 So there were a few good life lessons here?

The book also tells you if something is driving you crazy, don’t deny it. Just hold on. Figure it out. Don’t let anything overwhelm you or sweep it under the rug. Again, these people in “On the Road” faced life head-on.

4 Is Marylou your most daring character?

I didn’t want to just play the wild, sexy, girl. Yes, she’s daring, but my favorite thing about taking this character on is that she’s self-aware and completely not self-conscious. She’s someone who can harness her fears in life although she’s not above emotions like jealousy.

5 Do you miss Bella? Is it strange after all these years of “Twilight” films to think you’ll never do another?

The most difficult thing I’ve ever done is to go off to another project like “On the Road” wondering if Bella would still stay with me. I didn’t take many other projects while we were doing “Twilight.” In the end, Bella didn’t stick with me more than any other character. Of course, there are people who so genuinely love the “Twilight” movies and books that they’ve said, “Every single time I see you in a movie, you’re still Bella to me.” It doesn’t bother me. I just say, “Fantastic, you’re a big Bella fan. I can totally relate. I’m a fan of Bella, too.” I do think people assume that I’m Bella. I have to prove to them that I can do other things and that she was just a character.
"Les êtres humains ne sont que des animaux," dit Kristen Stewart. "Tout est une question de vivre farouchement et de presser chaque goutte de la vie, et de ne pas en nier les aspects."

Malgré les hauts et les bas de sa vie personnelle, Stewart ne parle pas d'elle-même ou de quelconques dramas auxquels les unes de tabloïds s'accrochent. Au lieu de cela, elle ressasse ses explicites scènes dans "Sur la Route," qui sort vendredi.

"Tant est illustré clairement de par sa sexualité dans le film," dit Stewart de son personnage Marylou. "Mais il n'y avait rien qui semblait gratuit. Ça semblait juste tellement nécessaire. Il n'y avait tout simplement aucun doute sur le fait que ce serait un rôle plus sexuel."

Basé sur le livre classique de Jack Kerouac, cette adaptation parle d'un jeune écrivain nommé Sal Paradise (Sam Riley), dont la vie va être toute retourner lors d'un road trip à travers le pays avec Dean Moriarty (Garrett Hedlund) et sa petite amie, Marylou.

"Elle est une interprète très dévouée," dit Hedlund sur le fait de travailler avec Stewart. "Elle a lu ce livre à 15 ans et est restée fidèle à ce projet. Cela en dit beaucoup sur elle."

Après la tumultueuse année 2012 qui l'a amenée à son dernier film "Twilight" en Bella, Stewart dit maintenant: "Je vais bien. Non, je vais bien actuellement. Je suis heureuse."

1 Vous souvenez-vous de la première fois où vous avez lu 'Sur la Route?'

Il était sur une liste de lecture à mon école. Je me souviens qu'il était littéralement à côté de "La Lettre écarlate" et "L'Attrape-cœurs." Ces livres auraient été cool aussi, mais je voulais choisir le plus différent et suis allé vers lui. J'ai passé le meilleur moment de peut-être, tout mon parcours scolaire en lisant ce livre. J'avais juste fait un lien avec cette période dans le livre et me suis dit: "Wow. J'aime ces mots."

2 Qu'est-ce qui vous a parlé dans ces mots?

J'ai aimée que le livre m'ait dit que c'était mon devoir de choisir ce que ma vie allait être. C'était un choix délibéré parce que la vie n'arrive juste pas vers vous. Il m'a dit que vous devez utiliser chaque seconde de la vie. Vous ne pouvez pas devenir complaisant et laisser la vie passer. Les gens dans ce livre vivaient agressivement. En outre, il ne s'agissait pas de ce qui leur arriver à la fin. C'était à propos de ce qui vous arrive au milieu, aussi.

3 Donc il y avait quelques bonnes leçons de vie dedans?

Le livre te dit également que si quelque chose te rend fou, ne le nie pas. Accroche-toi. Comprend le. Ne laisse rien t'accabler ou balaye la poussière sous le tapis. Encore une fois, ces personnes dans "Sur la Route" font face à la vie.

4 Est-ce que Marylou est votre personnage le plus audacieux?

Je ne voulais pas juste jouer la fille sauvage et sexy. Oui, elle est audacieuse, mais la chose que je préfère retenir de ce personnage c'est qu'elle se connait et est complètement non-consciente d'elle-même. Elle est quelqu'un qui peut tirer parti dans la vie de ses craintes, même si elle ne passe pas au-dessus d'émotions comme la jalousie.

5 Bella vous manque t'elle? Est-il étrange après toutes ces années de films "Twilight" de penser que vous n'en ferez jamais un autre?

La chose la plus difficile que j'ai faite est d'aller sur un autre projet comme "Sur la Route" en me demandant si Bella resterait avec moi. Je n'ai pas pris beaucoup d'autres projets pendant que nous faisions "Twilight". A la fin, Bella ne me colle pas plus que n'importe quel autre personnage. Bien sûr, il y a des gens qui aiment tellement les films "Twilight" et les livres qu'ils disent, "Chaque fois que je te vois dans un film, tu es encore Bella pour moi." Cela ne me dérange pas. Je dis juste, "Fantastique, tu es un grand fan de Bella. Je peux totalement comprendre. Je suis une fan de Bella, aussi." Je ne pense que les gens présument que je suis Bella. Je dois leur prouver que je peux faire d'autres choses et qu'elle était juste un personnage.
Source - via