Thursday, May 22, 2014

Director Olivier Assayas talks about 'Clouds of Sils Maria' & Kristen

Le réalisateur Olivier Assayas parle de 'Sils Maria' & Kristen


AP - CANNES, France — Olivier Assayas says moviegoers will see Kristen Stewart like they've never seen her before in his Cannes entry "Clouds of Sils Maria."

"It's really something that you have not seen her in," says Assayas. "She's warm, funny, witty."

Stewart was first suggested by "Sils Maria" producer Charles Gillibert, who produced the Jack Kerouac adaptation "On the Road" — which brought Stewart to Cannes two years ago. The "Twilight" star was unavailable, so Assayas and producers then cast Mia Wasikowska. But Wasikowska had to drop out, at which point Stewart's schedule opened up.

"Kristen, whatever image one has of her, ultimately she's just a great actress by any standard," says Assayas. "I was just completely amazed by the range of Kristen. I'm so honored to be working with her at this moment when she's blossoming."

TheHollywoodReporter - How did Kristen join the project?

Kristen was it was a fairly long story because originally she couldn’t do it because of scheduling conflicts. She loved the screenplay but the timing wasn’t right so we moved on and had Mia Wasikowska, but then she had a contract with Disney for the Alice sequel and the minute the movie got moving she was not allowed to be in any other projects during that time period. By then Kristen’s schedule had cleared and so instantly we sent it back and she was able to do it. That’s the technical side of it but the more exciting and human part of it is that she’s amazing. I hope everybody will share my enthusiasm of what she did with the part, the freedom she found in her acting and a humor that we hadn’t seen much of just came out, I don’t know how or why. It’s really very exciting when you are filming a young actress and see her respond to your material and grow right before your eyes.

What was it like working with two very strong actresses on set?

It’s really a danger zone and in the end I was just amazed. Kristen was very much a fan of Juliette. She loves her work and she felt that she had something to learn from her, and I think Juliette loved that position of being able to pass on something to another actress. Juliette has invented a style and her own way of transforming into a character that is spontaneously part of her language. Kristen watched her a lot and learned a lot from her and used it. It was absolutely not competitive, it was something symbiotic.
AP - CANNES, France — Olivier Assayas déclare que les cinéphiles pourront voir Kristen Stewart comme ils ne l'ont jamais vu avant dans son film à Cannes "Clouds of Sils Maria."

"C'est vraiment quelque chose dans laquelle vous ne l'avez jamais vu," dit Assayas. "Elle est chaleureuse, drôle, pleine d'esprit."

Stewart a été proposée par le producteur de "Sils Maria" Charles Gillibert, qui a produit l'adaptation de "Sur la Route" de Jack Kerouac - qui a amenée Stewart à Cannes il y a deux ans. La star de "Twilight" n'était pas disponible, alors Assayas et les producteurs ont casté Mia Wasikowska. Mais Wasikowska a dû abandonner le projet, à un moment où le calendrier de Stewart est devenu plus libre.

"Kristen, quelle que soit l'image qu'on a d'elle, en définitive elle est juste une grande actrice à tous point de vue," dit Assayas. "J'ai juste été complètement surprise par l'éventail de Kristen. Je suis si honorée de travailler avec elle à ce moment où elle est en plein épanouissement."

TheHollywoodReporter - Comment Kristen a rejoint le projet?

Kristen était, il s'agit d'une assez longue histoire car à l'origine elle ne pouvait pas le faire en raison d'un conflit d'horaire. Elle aimait le scénario mais le moment était mal choisi alors nous sommes passé à autre chose et avons casté Mia Wasikowska, mais ensuite elle a eu un contrat avec Disney pour la suite d'Alice et à la minute où le film commençait à bouger elle n'était plus autorisé à être dans d'autres projets en attendant. Pendant ce temps le calendrier de Kristen s'était éclairci et donc instantanément nous lui avons renvoyé et elle a pu le faire. C'est le côté technique de cela mais la partie la plus passionnante et humaine c'est qu'elle est incroyable. J'espère que tout le monde partagera mon enthousiasme de ce qu'elle a fait avec le rôle, la liberté qu'elle a trouvée dans son jeu et un humour tout juste sorti que nous n'avions pas beaucoup vu, je ne sais pas comment ni pourquoi. C'est vraiment très excitant quand vous filmez une jeune actrice et que vous la voyez répondre à votre matériel et grandir devant vos yeux.

Comment était-ce de travailler avec deux actrices très fortes sur le plateau?

C'est vraiment une zone de danger et à la fin j'étais juste stupéfait. Kristen était très fan de Juliette. Elle aime son travail et elle sentait qu'elle avait quelque chose à apprendre d'elle, et je pense que Juliette aimait cette position de pouvoir transmettre quelque chose à une autre actrice. Juliette a inventée un style et sa façon de se transformer en un personnage est spontanément une partie de son langage. Kristen la regardait beaucoup et a beaucoup appris d'elle et l'a utilisée. Ce n'était absolument pas compétitif, c'était quelque chose de symbiotique.
Via via